REFLEXION

FORNAKA (MOSTAGANEM) : Plus de 20 hectares ravagés par les eaux usées

La gestion des eaux usées, demeure encore si mal traitées par l’hydraulique, les eaux usées charriées par l’oued Tin continuent de se déverser sur les terres agricoles de la commune de Fornaka, et nuisent abondamment aux cultures des champs riverains.



L’oued Tin, d’une longueur de 32 kilomètres  (de Sirat à El Mactaa) a toujours charrié les eaux usées  des communes  qu’il traverse, et a constitué de ce fait, un sérieux problème de santé publique. Ayant fait l’objet d’une opération de curage d’un bout de son itinéraire, le reste des travaux semble avoir été interrompu  et a causé le débordement  des eaux usées et pluviales  sur  les terres agricoles qui le cernent de part et d’autre. Ainsi, plus de 20 hectares  relevant de deux exploitations agricoles individuelles  ont été  dernièrement inondés par les eaux malsaines. L’un  des exploitants  a  quitté ses terres, alors que le second fellah n’a point hésité a emblavé  une douzaine d’hectares en blé, qui malheureusement ont fini par  se faire ravager par les eaux troubles, qui  ont fini par noyer la germination de la céréale. Face à cette déplorable situation, le fellah interpelle  la direction de l’hydraulique  pour sauver ce qui reste de son champ de blé  et ses grenadiers.

Riad
Mercredi 2 Janvier 2019 - 18:09
Lu 312 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-06-2019.pdf
3.63 Mo - 15/06/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+