REFLEXION

FORNAKA (MOSTAGANEM) : Douar Louza, une agglomération rurale oubliée !



Le Douar Louza, distant de 7 Kilomètres ,de sa commune Fornaka, chef-lieu dans la wilaya de Mostaganem, n’en finit pas de  souffrir d'un certain nombre de problèmes, dont le plus important est l'absence de réseau d'assainissement au niveau de la localité, qui est l'un des plus importantes localités de la municipalité de Fornaka en termes de population avec 7 000 habitants, environ.  Ces cinq dernières années, des doléances ont été adressées aux autorités locales pour prendre en charge leurs préoccupations, y compris la question de branchement au réseau d’alimentation en gaz domestique en parallèle avec l’urgence de réalisation d’un projet d'assainissement. En effet, l’absence d’évacuation maitrisée des déchets liquides ménagers est devenue un grand problème de santé publique à l’échelle locale, outre une pollution aérienne venant des unités industrielles implantées en contrebas du Douar. Les habitants déclarent qu’ils vivent une situation de menace permanente sur leur vie  en raison de plusieurs dangers, dont des maladies chroniques telles que les maladies respiratoires et cutanées  notamment celles dont  la propagation est faite par des moustiques, et divers insectes. Ces mêmes résidents du « Douar Louza » ajoutent que leur environnement  a atteint un certain degré de pollution multiforme devenue intolérable ,tellement envahi par des odeurs désagréables, parfois des fumées industrielles ,ramenées par le vent , des stagnations d’eaux usées déversées en divers endroits ,en plus de fosses, tranchées et autres décharges, sauvages .La non-prise en charge des problèmes vitaux et le silence des différentes administrations concernées se sont organisé en comité local pour dénoncer leur marginalisation dans une agglomération qui se ruralise de plus en plus, au fil du temps qui passe. En colère contre une vie dans des conditions moyenâgeuses, les habitants de ce douar se disent marginalisés et isolés par le simple fait, qu’étant à la limite de leur Daïra de rattachement ,plus près de la route Nationale N11, Oran-Mostaganem et mitoyenne avec la plaine saline de la « Mactaâ » ,aucune attention  ne leur a été accordée par un semblant de mise à niveau de viabilisation à travers seulement des opérations  de voierie et réseaux divers. Leur  comité du Douar interpelle le nouveau chef de l’exécutif de la wilaya de Mostaganem, en l’occurrence, M. le wali de bien vouloir s’enquérir personnellement de la situation catastrophique qui prévaut dans cette agglomération relevant de la zone éparse de la Daïra de Fornaka. Les habitants attendent avec impatience  le nouveau souffle du changement dans l’ultime espoir que leur Douar puisse avoir le droit de sortir de sa condition de « localité sombre »  par une réelle prise en charge de leurs préoccupations, le plus rapidement possible .Ils estiment qu’une intervention rapide s’avère nécessaire avant que leur situation ne s'aggrave davantage.                 

Younes Zahachi
Dimanche 27 Septembre 2020 - 16:18
Lu 197 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-10-2020.pdf
3.16 Mo - 21/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+