REFLEXION

FONCIER A ORAN : 250 investisseurs ciblés par une opération d’assainissement

L’opération d’assainissement du foncier industriel se poursuit à Oran par des enquêtes lancées par la commission de la wilaya, chargée d’effectuer des contrôles au sein des zones industrielles, ciblant les assiettes accordées à des investisseurs qui n’ont pas lancé de projets. Quelque 250 mises en demeure ont été adressées à ces derniers, qui semblent ne pas concrétiser l’investissement attendu.



Les contrôles  en cours  concernent en premier lieu, les investisseurs qui sont destinataires d'une deuxième mise en demeure, sommés de lancer les investissements sollicités, mais qui ne semblent à ce jour ne pas répondre aux clauses des cahiers de charges établies. Notons à ce sujet et en ce sens, que 250 mises en demeure avaient été adressées aux bénéficiaires et que le wali d’Oran, M.Mouloud Cherifi,  a annoncé que toutes les mesures qui s’imposent seront prises pour la récupération de ces assiettes inutilisées depuis tant d’années. Toujours dans ce contexte, le chef de l’exécutif a déclaré  voilà déjà deux mois à la presse, en marge du salon international de l’industrie agroalimentaire, le lancement de cette large opération d’assainissement  des listes du foncier industriel de la wilaya. A  ce jour, plus de 150 investisseurs en milieu urbain et plus de 100 autres en zones industrielles ont été destinataires d’une deuxième mise en demeure. Signalons à ce titre que la nouvelle réglementation en matière d’attribution de lots destinés à l’investissement, permet d’ores et déjà à l'Etat de récupérer l'assiette après deux mises en demeure et le transférer à un autre investisseur. Donc, la récupération du foncier est désormais accordée à la commission d'investissement de la wilaya, ainsi  que son affectation à un autre investisseur sérieux, selon les déclarations du wali, qui a affirmé  que plus de 50%  des assiettes seront  bientôt récupérées, conformément  aux mesures administratives édictées  et le reste des investisseurs défaillants  sera déféré devant la justice. Le wali  qui s'est exprimé sur le sujet  lors d'une journée d'étude organisée par le club des investisseurs en collaboration avec l'APW, avait souligné  que la commission  qui mène ses enquêtes, lui présentera prochainement son rapport pour permettre à la wilaya de prendre les mesures qui s'imposent envers les investisseurs contrevenants. Rappelons que la wilaya d'Oran est considérée comme un pôle industriel par excellence au plan national. Pas moins de 900 dossiers d'investissements dans différents domaines ont été  avalisés par la wilaya, malheureusement de nombreux investisseurs ayant bénéficié du foncier industriel, ne se sont point lancés dans la réalisation de leurs projets voilà des années.

Smain
Lundi 24 Juin 2019 - 18:50
Lu 2842 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 01-10-2020.pdf
3.41 Mo - 30/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+