REFLEXION

FLAMBEE CONSIDERABLE DES PRIX DES POISSONS PENDANT LE RAMADAN : Les mostaganemois préfèrent le congelé



La flambée des prix des poissons frais durant le mois de ramadhan à travers les marchés de la wilaya de Mostaganem  a détourné l’intérêt des petites bourses vers le marché des produits congelés, une filière accessible, de plus en plus prisée par les Mostaganemois .Une petite virée, hier au niveau de la route du port et la périphérie où différents types de poissons frais sont exposés nous a permis de remarquer une flambée considérable des prix  qui restent, toujours loin de la portée des ménages. La marchandise exposée attire, en effet le regard de tous les clients et les passants mais personne n’ose à acheter du poisson à cause de cette augmentation des prix qui fait fuir le consommateur .A commencer par la sardine, le poisson des pauvres, dont le prix du kilo ne descend plus à moins de 500 da .Pour les autres catégories de poissons inutile de se faire de fausses idées car le merlan et la sole sont inaccessibles pour les petites bourses avec des moyennes affichées de 2200 à 2800DA , le rouget de 1700 da à 2200da le kg, calamar 2500 da sans pour autant citer les crustacées tels que la crevette, la langoustine et autres dont le prix n’est pas a la portée des bourses , les stars de la halle au poisson, crevettes moyennes restent sur leur envolée ramadanesque avec plus de 3000 DA. Autant dire que le poisson est devenu un produit de luxe durant cette période de mois de ramadan où tout est avancé pour expliquer cette flambée habituelle. Pour le poisson congelé ,son prix demeure stable  depuis plus d’une année, selon les spécialistes de la filière. Pour la crevette, la plus prisée parmi les poissons par les jeûneurs pour la confection du fameux «bourak » à la crevette, se négocie dans une fourchette allant de 550 DA à 850 DA/kg, en fonction de la qualité et le calibre de ce crustacé. Pour les différentes variétés de poisson blanc, dont le merlan, le faux merlan que propose la carte de certains restaurateurs, les prix vont de 450 DA/kg à 480 DA/kg, là également en fonction de la qualité ou la nature du produit, entier ou découpé en filet. Mais, les plus prisés d’entre les poissons congelés que l’on trouve dans les commerces restent sans conteste le chien de mer, sa petite cousine la roussette, le rouget et le calamar, dont la demande est plus forte à partir de la deuxième semaine du ramadhan, selon les vendeurs. Les prix du kilogramme de ces poissons vont de 460 DA à 800 DA.550 DA et 600 DA.              

Gana Yacine
Samedi 2 Mai 2020 - 18:27
Lu 345 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 31-05-2020.pdf
5.59 Mo - 30/05/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+