REFLEXION

FIN DU BRADAGE FORESTIER A ORAN : Le wali signe l'arrêté de protection de la forêt de Canastel

Suite à l’article publié par ‘’Réflexion’’ sur les différents dépassements des constructions illicites érigées au sein de la forêt B de Hai El Minzah (ex-Canastel) par la Sarl Prommorev, le wali d'Oran, M. Mouloud Chérifi a réagi vite à ces agressions et n'a point manqué à signer dernièrement, un arrêté de wilaya pour la protection de cette forêt contre toute atteinte.



Cet arrêté vise la protection de cet espace forestier situé en plein cœur de la ville, entre la commune d'Oran et de Bir El Djir. Le décret n° 19-871 du 03 avril 2019 vise à dissuader définitivement la mafia du foncier de s'approcher de ce site et interdit tous travaux d'aménagement qui pourraient compromettre le caractère forestier. « Toute personne qui enfreint la décision est considérée comme un contrevenant aux biens protégés par la loi et sera soumise aux sanctions prévues dans le code pénal », indique le même communiqué. Il y a lieu de signaler que l'ex-wali d'Oran, M.Abdelghani Zaalane, avait déjà signé deux arrêtés de « classification » de cette forêt comme faisant partie du domaine forestier national (DFN). Une procédure de classification à différencier de celle de ‘’ l'intégration ‘’ qui sera à la charge de la conservation foncière de la wilaya d'Oran avec la publication des documents d'intégration et l'établissement du livret foncier, selon les explications fournies au journal ‘’ Réflexion’’ par le cadre de la conservation des forêts de la wilaya d'Oran. Les deux arrêtés de classification de la forêt de Canastel portent sur ses deux parties administratives relevant des communes d'Oran et de Bir El Djir sur des superficies respectives de 51 et 216 hectares, soit un total de 267 hectares, avait précisé le même responsable. Notons qu'en prévision des Jeux méditerranéens 2021 et dans le cadre du projet d'aménagement de la forêt de Canastel en forêt récréative, des travaux d'ouverture et d'aménagement de pistes forestières ont été lancés. Des travaux qui ont été décriés par plusieurs citoyens de Canastel qui avaient appelé le wali à arrêter les travaux, et pire encore la réalisation de 11 logements sociaux relevant de la Sarl Prommorev ont fait l'objet des mécontentements des résidents de la forêt B qui ont observé jeudi dernier un sit-in en guise de protection contre ces agressions du domaine forestier n'ont pas manqué pour dénoncer ces agissements néfastes contre cette nature récréative de la ville d'Oran. Une opération de reboisement initiée par le wali d'Oran en compagnie des membres de la société civile a été organisée  samedi dernier au sein de cette immense forêt de Haï El Minzah afin de combler le déficit causé par les  abattages des 200 arbres qui ont été détruit par les agents de la conservation des forêts, et dont les travaux ont été bloqués par le wali d'Oran, M. Mouloud Chérifi qui vient d'instruire tous les organismes pour la protection du site forestier de Canastel et dont les résidents de la forêt B se sont engagés  pour la préservation du domaine forestier  et n'ont ménagé aucun effort pour la protection  du site forestier de leur cité, en déposant une plainte officielle contre les constructions illicites qui sont entamées par la Sarl Prommorev , qui viennent d’être suspendues en toute urgence suite à l'instruction du wali d'Oran qui a signé fort heureusement le décret de protection de la forêt de Canastel.

 

Medjadji Habib
Mardi 9 Avril 2019 - 18:00
Lu 294 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 24-07-2019.pdf
4.21 Mo - 23/07/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+