REFLEXION

FEUX DE FORETS : 20 maisons endommagées à Sétif



Vingt (20) habitations du village Ililtène distant de 10 km du chef-lieu de la commune Béni Chebana (Nord de Sétif) ont été endommagées par le feu qui s’était déclaré dimanche à Agamoun dans la commune de Bouslam, a indiqué mardi le secrétaire général de la commune de Béni Chebana, Mokrane Akoum, cité par la radio nationale. Selon ce responsable, les flammes ont occasionné, la nuit de lundi, des dommages aux habitations de ce village de 900 âmes, aux troupeaux, aux récoltes ainsi qu’à la forêt de la localité. Il a précisé que les habitants ont dû quitter le village jusqu’à la circonscription totale des flammes mardi matin par les sapeurs-pompiers qui ont mobilisé d’importants moyens. Selon la même source, la situation est actuellement « maîtrisée » même si les actions de surveillance sont maintenues pour éviter la reprise des flammes notamment au village Béni Afif densément boisé et au relief accidenté. L’incendie qui avait pris à Agmoun (commune de Bouslam) s’était propagé vers les mechtas de la région de Béni Djemati dans la commune de Béni Chebana à la faveur du vent, de la canicule et du relief difficile d’accès de cette région montagneuse. Le chargé de communication à la direction de la protection civile, le capitaine Ahmed Laamamra fait savoir que l’intervention contre cet incendie qui se poursuit encore mobilise 120 sapeurs-pompiers de grades divers, 15 camions anti-incendie des unités de Bouândass, Béni Ourthilène et Bougaâ appuyés par les colonnes mobiles de Sétif et de Bordj Bou Arreridj, les services de la conservation des forêts et de plusieurs communes. Trois (3) hélicoptères de la Direction générale de la protection civile s’approvisionnant en eau à partir du barrage de Tichy-Haf de la commune de Bouhamza (wilaya de Bejaia) ont été mobilisés pour combattre ce feu au côté de plusieurs centaines de citoyens de la région, selon encore la même source. Le sous-directeur de la protection du patrimoine forestier à la Direction générale des forêts a annoncé ce matin que « les feux de forêts ont réduit à néant une superficie de 4 500 hectares », depuis le début de l’été.  

Ismain
Mercredi 29 Juillet 2020 - 17:07
Lu 723 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 21-10-2020.pdf
2.9 Mo - 20/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+