REFLEXION

FERMETURE DES COMMERCES : Les Oranais satisfaits de la décision du wali Djellaoui Abdelkader



La décision prise par les pouvoirs publics concernant la fermeture de plusieurs commerces depuis, hier, à travers le territoire de la wilaya d'Oran pour le non-respect des mesures de prévention concernant le Coronaviris a été accueillie différemment par les commerçants et les citoyens. Si ces derniers ont salué la décision en la jugeant logique vu l’augmentation de nombre de cas confirmés de Coronaviris depuis le début du mois sacré en raison du relâchement de la part de la population, il n’en demeure pas moins que les commerçants ont tenu à évoquer les répercussions négatives que va engendrer cette décision notamment sur le plan financier sachant que la majorité d’entre eux sont des locataires. En effet, lors d’une petite tournée que nous avons effectuée dans la matinée d’hier à travers le centre-ville d'Oran , nous avons constaté l’application de cet arrêté du wali et applicable depuis hier. Touchés par les mesures du confinement imposés par la pandémie du Coronaviris depuis maintenant quelques semaines avant qu’une mesure d’apaisement ait été prise en leur faveur par les services de la wilaya, les commerçants que nous avons interrogés ont tenu à réagir à cette décision. Samir, vendeur de produits électro-ménagers que nous avons interrogés a tenu à nous déclarer : « la décision de la fermeture prise par les services de la wilaya n’est pas en notre faveur car, cela va nous pénaliser encore davantage sur tous les plans. On doit savoir que nous sommes appelés à payer le loyer mensuellement sans qu’on travaille en contrepartie. Ce qui nous pénalise à grande échelle sachant que nous respectons les mesures de prévention instaurées par les responsables concernés. On doit penser à notre situation notamment en ce qui concerne le dédommagement ». De son côté, un propriétaire d’un salon de coiffure, BM a évoqué la décision du wali : « ils nous ont autorisés pour travailler pendant une semaine avant de nous demander de fermer. Il était préférable d’insister sur le  respect des mesures d’hygiène au lieu de fermer car, nous avons avoir plusieurs pertes sur le plan financier ». A signaler qu’un grand nombre de commerces ont fermé leurs portes. 

Medjadji H.
Mercredi 6 Mai 2020 - 18:33
Lu 410 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 21-09-2020.pdf
1.94 Mo - 20/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+