REFLEXION

FERMEES DEPUIS AOUT 1994 : Le Maroc appelle à l’ouverture des frontières

Dans un entretien accordé à la chaine Al-Jazeera, Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, a évoqué la nécessité d’établir un «dialogue direct» avec l’Algérie pour la réouverture des frontières entre les deux pays.



En effet, le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita a affirmé que «l’appel du roi émane d’une volonté sincère, sa main reste tendue et les deux peuples ont une volonté sincère». Se disant optimiste quant à l’avenir des relations entre les deux pays, Nasser Bourita a assuré que «l’Algérie et le Maroc n’ont pas besoin de médiateurs pour résoudre leurs problèmes bilatéraux». «Les problèmes que connait l’Union du Maghreb arabe sont tributaires de la tension qui marque les relations bilatérales entre l’Algérie et le Maroc», a indiqué le chef de la diplomatie marocaine, précisant qu’« il n’y aura pas d’intégration régionale sans relations bilatérales saines, et en gardant des frontières communes fermées ». Dans ce sens, Nasser Bourita a rappelé que le roi Mohammed VI avait appelé, dans son discours du 6 novembre 2018, l’Algérie à un dialogue bilatéral «franc et direct». Selon lui, le souverain marocain avait «proposé à cet effet la création d’un mécanisme souple dont les contours sont à convenir d’un commun accord avec Alger, et qui sera un espace de dialogue bilatéral ou seront examinés tous les problèmes sans intermédiaire».

Ismain
Vendredi 25 Janvier 2019 - 16:48
Lu 1011 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 31-10-2020.pdf
2.91 Mo - 30/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+