REFLEXION

FAUX DOCUMENTS DE PRE-AFFECTIONS DE LOGEMENTS : Le chef de daïra d’Oran dénonce les escrocs

Un sévère appel de mise en garde du chef de la daïra d’Oran, M. Mourad Rahmouni a été lancé lundi aux citoyens pour les avertir de l’existence de groupes d’escrocs qui profitent de la souffrance des citoyens demandeurs de logements sociaux.



A  cet effet, le chef de daïra  a déclaré  que : ‘’Ces individus se sont enrichis sur le dos de l'Etat , en procédant à la vente de  faux  documents de pré-affectations moyennant des sommes d’argent  de 150 millions à 250 millions de centimes selon le type de logement   F3 ou F4, à l'image de l'ex membre de l'APW, directeur du centre d’enseignement technique de Hassi Bounif, le nommé B.R , qui procédait  à la vente des décisions de pré affectation et qui  a été identifié par les services de sécurité pour escroquerie, pour avoir vendu un faux document de pré affectation  à une malheureuse femme qui  a déposé une plainte contre lui, a fait l'objet d'une arrestation ces derniers jours , et  a été écroué par le magistrat instructeur du tribunal de la cité ‘’Djamel’’ près de la daira d'Oran , les citoyens doivent faire attention ‘’,  en marge de l’opération de relogement de 278 familles habitant le secteur urbain ‘’El Mokrani’’. Il a ajouté, tours en ce sens : ‘’ Heureusement que les services de sécurité sont là et démantèlent périodiquement des groupes d’individus qui piègent les citoyens ‘’. Par ailleurs, et concernant  les demandeurs à points de la daïra d’Oran, leur nombre est de 99.700 demandeurs, une opération d’assainissement a été entamée  depuis 8 mois, selon les explications du chef de la daïra d’Oran. Notons que ces demandes datent de 1975. Soulignons à ce sujet  que les opérations de relogement devront se poursuivre à Oran dans les jours à venir avec l’éradication du bidonville de Sidi El Bachir, où un projet de 2000 logements sera réalisé sur le site, suivi de la remise des clés de 4000 logements AADL.  D’autres opérations de relogement auront lieu en 2019 concernant le quartier des planteurs. Le wali d’Oran œuvre également à lever toutes les contraintes pour permettre la réception des projets surtout celles dépourvues d’aménagement extérieur. Un véritable équilibre dans la réalisation des logements à Oran si on compte qu’à l’Ouest de la ville un autre pole urbain de la nouvelle ville ‘’Ahmed Zabana’’ est en cours de réalisation.

 

Medjadji H.
Mercredi 19 Décembre 2018 - 17:00
Lu 898 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 28-09-2020.pdf
3.34 Mo - 27/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+