REFLEXION

FALSIFICATION DE BILLETS DE BANQUE ET DE DOCUMENTS OFFICIELS A MOSTAGANEM : Deux faussaires écopent de 07 années de réclusion

Deux jeunes, originaires de Mostaganem n’ont pas trouvé mieux que de se convertir en faussaires en tous genres. Ils ont falsifié des billets de banque de coupure de 1000 et 2000 dinars, vendre des logements ‘’fictifs’’, et même marier les gens ! Malheureusement, les faux documents officiels qu’ils délivraient, ont fini par ne point convaincre leurs victimes qui ont déposé des plaintes.



Le tribunal criminel de Mostaganem a traité lors de sa deuxième audience d’une affaire portant  sur la falsification de billets de banque de la monnaie nationale et de divers documents officiels. Les faits de cette affaire remontent au mois d’Avril de l’année 2017 où deux jeunes hommes, originaires de Mostaganem, alléchés par le gain facile, se sont mis à jouer aux apprentis-faussaires en l’imitation de vrais’ faux’’ documents officiels émanant de tant d’administrations  et institutions publiques  et de la falsification des billets de banque de la monnaie nationale. Ces derniers ont fini par escroquer de multiples victimes en leur proposant l’acquisition de logements, avec la délivrance de récépissés avec le sceau de l’office de promotion  et de gestion immobilière, en   se faisant passer pour des ‘’intermédiaires’’ entre les administrations et les administrés, et en dernier à la pure et simple falsification d’une somme d’argent en faux billets de 1000 et 2000 dinars d’un montant de 72.000 dinars. Ces énergumènes ont poussé encore le bouchon plus loin, et n’ont point hésité à délivrer même des actes de mariage ! Finalement, leurs victimes lassées d’attendre les logements et  tant d’autres promesses, ont fini par se plaindre de leurs agissements auprès des autorités concernées. A la barre, l’un des mis en cause, fini par jouer encore au malentendant, tout en niant les faits qui lui ont été reprochés. Délibérant sur les délits commis dont l’association de malfaiteurs et la falsification de billets de banque et autres documents officiels, le tribunal  criminel près la cour de Mostaganem les condamna à purger  chacun, une peine de 07 années de prison ferme.

Riad
Mardi 23 Janvier 2018 - 17:53
Lu 553 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 30-12-2020.pdf
3.38 Mo - 29/12/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+