REFLEXION

FACULTE DE MEDECINE DE MOSTAGANEM : Les étudiants entament aujourd’hui une grève

Quelque 200 étudiants de la cinquième année médecine de l’université de Mostaganem ont décidé d’entamer aujourd’hui une grève pour réclamer l’ouverture du nouvel hôpital universitaire de Mostaganem, nécessaire pour approfondir leurs connaissances pratiques.



Les étudiants des autres années envisagent de faire de même, a-t-on appris de bonne source. Il faut le rappeler que l’ouverture officielle de l’hôpital universitaire de 240 lits à Kharouba, à l’est de la ville de Mostaganem, était prévue cet été, avait annoncé en mai dernier le wali, Mohamed Abdennour Rabhi. En inspectant ce nouvel hôpital, situé dans la ZHUN de Kharouba, M. Rabhi avait indiqué que ce projet a atteint un taux d’avancement de 95 % et est en phase d'installation d’équipements médicaux. Cet établissement sanitaire dispose de plusieurs structures dont six blocs opératoires, un service de radiologie, de médecine légale et un bloc des urgences médico-chirurgicales (UMC) doté d’une piste d’atterrissage d’hélicoptères qui sera utilisé en cas d’urgences extrêmes. Le coût total de ce projet a atteint 4,2 milliards DA dont 1,2 milliard DA réservé à l’acquisition du matériel et équipements médicaux modernes, selon les explications fournies par les responsables du secteur. Cet hôpital universitaire dispose de toutes les commodités et comprend des installations,  chirurgie générale, traumato orthopédie, urologie, radiothérapie, neurochirurgie, IRM, Scanner, radio, échographie,  équipements dentaires ainsi qu’une salle de médecine légale dotée de salle d’orthopédie, une morgue, un bloc microbiologie et de sérologie, table de consultation et autres. Signalons que le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique avait décidé d’élever  à  16/20 la moyenne minimale d’admission à la faculté de médecine, en raison du nombre important d’étudiants en médecine qui dépassent les capacités d’accueil. C’est ce qu’a révélé, un responsable du ministère de l’Enseignement supérieur qui s’est exprimé devant la presse nationale, ajoutant que certains de ces étudiants ne trouvent aucune place auprès des Centres hospitalo-universitaires (CHU) pour effectuer leurs stages. Il révèlera à ce propos que les moyennes minimales de base lors des affectations seront dès cette année, divisées en trois catégories. La même source a également confié que le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique s’employait à «améliorer» les procédures d’enregistrement des personnes qui obtiennent le baccalauréat. Il a été décidé, dans ce même sillage, l’utilisation des nouvelles technologies pour les inscriptions post-bac.

Riad
Lundi 30 Septembre 2019 - 18:10
Lu 2062 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 27-09-2020.pdf
2.6 Mo - 26/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+