REFLEXION

Entre la rue et la politique, le peuple



Depuis la nuit des temps, l’Algérie était  convoitée par toutes les nations du monde entier pour la conquérir et la spolier de toutes ses richesses aussi bien économiques, sociales et culturelles pour asservir son peuple et en faire des sujets mais c’était sans compter sur la bravoure, la ténacité, le patriotisme, le nationalisme et le civisme du peuple algérien  et plus précisément de sa belle jeunesse qui n’en déplaise aux ennemis de l’intérieur, les BHL de l’Occident et surtout nos frères ennemis arabes qui ont tout fait pour créer la discorde entre nous et aider la France qui ne nous pardonnera jamais de l’avoir chasser  de notre belle Algérie pour mourir  debout, que de vivre à genoux et rien ne pourra corrompre notre jeunesse qui à travers toutes les graves situations qu’avait traversé notre pays  élevèrent haut et fort leurs voix pour dire que notre amour pour notre pays est incommensurable et qu’il n’est pas à vendre et que nos jeunes le défendront  corps et âme.  En ce vendredi 22 février 2019, les yeux du monde entier  et surtout les grands lobbies de l’Occident qui ont confectionné des printemps arabes car les peuples arabes n’avaient pas une culture propre à eux et un peuple ne peut être colonisé que s’il est colonisable ont attendu avec impatience que ce jour du vendredi, fête musulmane où des manifestations devraient avoir lieu se transforment en un brasier qui enflammera tout le pays pour un point de non retour mais c’était sans compter sur notre belle jeunesse aguerri et ayant atteint un degré de maturité et de conscience pour ne pas revivre les réminiscences des années 90 en manifestant avec beaucoup de civisme, de calme et de sérénité évitant tout dépassement ou dérapage et comme par télépathie que les forces de l’ordre se sont comportées d’une façon digne et respectueuse n’ont point employés la force car de part et d’autre aussi bien du côté sécuritaire que du côté de notre belle jeunesse dont le monde entier croyait que le peuple algérien et plus particulièrement notre jeunesse étaient  un peuple non civilisé et de violence alors que la vraie démocratie repose tout d’abord sur le respect mutuel  du gouvernant vers le gouverné et vis versa et l’Occident est l’exemple type du désordre et de l’incivisme a été vécu et se poursuit jusqu’à l’heure actuelle en France à travers les gilets jaunes. L’Algérie a donné une leçon de morale au monde entier par le biais de ses enfants et son peuple civilisés car la civilisation se construit sur l’abscisse et l’ordonnée à savoir le côté moral et spirituel et la science et non à sens unique et l’Algérie deviendra un exemple à suivre.

BENYAHIA EL HOUCINE
Mardi 26 Février 2019 - 16:28
Lu 307 fois
Edito
               Partager Partager

Dans la même rubrique:
1 2 3 4 5 » ... 230

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 08-12-2019.pdf
3.51 Mo - 07/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+