REFLEXION

Enquête : Haddad enfonce Ouyahia



Ils seront convoqués par la justice dans les prochains jours. Le magnat algérien du BTP, Ali Haddad, a cité plusieurs hauts fonctionnaires comme étant complices dans les dossiers de corruption et d’octroi d’indus avantages qui le concernent. De source sûre, Alg24 a appris qu’au moins un ancien Premier ministre et cinq anciens ministres ont été entendus récemment par les enquêteurs de la Gendarmerie nationale, sur la base des aveux faits par le patron de l’ETRHB Ali Haddad. Il s’agit, selon la source, de Ahmed Ouyahia. Ce dernier, ainsi que cinq autres ministres, seraient directement liés aux affaires frauduleuses de Haddad, dont la dilapidation de l’argent public, détournement de biens publics et fraude dans les marchés publics. Après les avoir entendus, les services de la Gendarmerie nationale ont alerté le Procureur de la République compétent pour qu’ils soient convoqués par la justice, conformément à la loi.

Réflexion
Mercredi 15 Mai 2019 - 18:53
Lu 4597 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 21-05-2019.pdf
3.44 Mo - 20/05/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+