REFLEXION

En prison pour avoir piraté le Facebook de son fiancé



Une jeune femme dans la vingtaine se retrouve face à des poursuites judiciaires après avoir piraté le Facebook de son fiancé. Une crise de jalousie qui aurait pu être anodine, finit pourtant dans le tribunal de Bir-Mourad-Rais, pour violation de l’intimité et atteinte à la vie privée. La jeune femme s’est présentée à la cour de Bir-Mourad-Rais et a démenti les accusations en affirmant que son fiancé lui avait donné accès à son compte Facebook de son plein grès quand ils étaient encore ensemble, pour regagner sa confiance. L’accusée a déclaré à la cour qu’elle avait des doutes au sujet de la fidélité de son ex quelques temps avant de rompre. Cependant, juste après la rupture, l’ex-fiancé aurait déposé plainte, l’accusant d’avoir changé son mot de passe et interféré dans ses communications et relation pour se venger. La jeune femme a écopé de six mois de prison fermes et de 20 000 DA d’amende.

Réflexion
Vendredi 4 Mai 2018 - 17:46
Lu 1019 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-01-2018.pdf
3.44 Mo - 18/01/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+