REFLEXION

Emprisonnée pour avortement sur mineure.

Une sage-femme a été condamnée hier par la cours de Tizi-Ouzou à une année de prison ferme pour avoir pratiqué l’avortement sur une mineure.



Emprisonnée pour avortement sur mineure.
Celle-ci, répondant aux initiale Z.CH., a été acquitté alors que son partenaire A.K. a été condamné, quant à lui, à 5 ans de réclusion. Les faits de cette affaire remontent à l’année 2004 lorsque la police a été alertée par ce cas d’avortement. S’en est suivie une enquête. La police a interrogé en premier lieu la jeune fille qui a reconnu que A.O., une sage-femme, a pratiqué l’avortement sur elle. Les policiers se présentèrent au domicile de AO, situé à Djemaâ Saharidj dans la daïra de Mekla. Les enquêteurs découvriront, selon l’arrêt du renvoi, des médicaments, des pansements, de l’anesthésie. Ce qui confirme la pratique de cette femme qui exerce au sein de la clinique “ les Oliviers” de Mekla et qui a à son actif 35 ans de service.

Malgré les déclarations de cette dernière affirmant que les produits retrouvés chez elle ne lui appartenaient pas, celle-ci a été condamnée à un an de prison.
sage_femme.jpg Sage-femme.JPG  (17.34 Ko)

. .
Mercredi 25 Février 2009 - 01:28
Lu 575 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-09-2020.pdf
2.88 Mo - 21/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+