REFLEXION

Echourouk s’érige en défenseur de la vertu religieuse



Le groupe Echourouk, autoproclamé défenseur de la vertu religieuse, a décidé de participer au lynchage de la journaliste Hadda Hazem, qui avait exprimé dimanche son souhait de voir supprimé l’article 2 de la Constitution stipulant que l’Islam est religion de l’État.   Le groupe Echourouk a annoncé hier, dans un communiqué, qu’il allait déposer plainte contre la  journaliste Hadda Hazem, qu’il accuse d’avoir porté atteinte à l’Islam. « Le groupe Echourouk a décidé de porter plainte contre Hadda Hazem. La justice tranchera », a-t-il indiqué dans son communiqué qui n’apporte aucun élément de réponse à cette question que se posent bon nombre d’Algériens, si ce n’est de surfer sur la vague pour faire enfler cette polémique inutile. Pour remettre les choses dans leur contexte, il convient de rappeler que la journaliste Hadda Hazem est intervenue dimanche sur la chaine de télévision Sky News, pour débattre du contenu du projet de révision de la constitution. La journaliste a exprimé son souhait de voir l’article 2 de la constitution supprimé, car, avait-elle dit, « l’islam est la religion de l’être humain et non de l’État». Echourouk, qui traîne une multitude de casseroles, devrait être rappelé à l’ordre par les autorités du secteur de la communication pour qu’il se limite à sa mission d’informer et de cesser d’instrumentaliser le sentiment religieux pour imposer les convictions idéologiques de ses propriétaires, proches de la mouvance des Frères musulmans, aujourd’hui décriée dans le monde entier, et faire prospérer ses affaires.

Réflexion
Mercredi 21 Octobre 2020 - 16:05
Lu 291 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma