REFLEXION

EXPORTATION D’ELECTRICITE : Le Maroc, Tunisie et UE dans le viseur de Sonelgaz

Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni a indiqué ce dimanche que l’Algérie est en train de se diriger vers la bourse de l’électricité. Et ce, dit-t-il, afin de vendre son excédent en cette énergie au Maroc, à la Tunisie et en Europe.



En effet, près de 9000 Mégawat d’électricité produite par l’Algérie partent en fumée chaque hiver par manque de preneurs. Cette quantité représente un excédent de 19000 mégawat que l’Algérie produit et qu’elle envisage depuis plusieurs années d’exporter. La démarche semble en bonne voie d’être concrétisée.   « Le dossier relatif à l’exportation de l’électricité est ancien, il remonte à plusieurs années. La nouveauté dans ce dossier est que l’Algérie va aller vers la bourse pour vendre son excédent d’électricité vers la Tunisie et le Maroc », a expliqué le ministre lors d’un point de presse tenu en marge de sa visite à Bouira, tout en précisant qu’il y’avait « des échanges dans ce domaine ». « La bourse de l’électricité est en Espagne, nous allons œuvrer de façon à nous placer dans cette bourse pour vendre notre excédent en électricité », a-t-il encore souligné.

Ismain
Lundi 14 Janvier 2019 - 17:45
Lu 339 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 28-10-2020.pdf
3.45 Mo - 27/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+