REFLEXION

ESPAGNE : Mort suspecte d’un ‘’harrag’’ mostaganemois



La police espagnole a annoncé l'ouverture d'une enquête sur la mort d'un Algérien, originaire de Mostaganem, dans une prison où des centaines de migrants arrivés par la mer avaient été provisoirement placés fin novembre contre l'avis des ONG locales. Il s’agit de Bouderbala Mohamed, âgé de 36 ans, habitant la commune de Hadjadj. Selon des témoignages de détenus, une mutinerie a éclaté dans la prison d’Archidona, dans la province de Malaga, utilisée par les autorités comme centre de rétention administratif, sur fond de mauvaises conditions de détention. L’intervention musclée de la police pour mettre fin à la révolte a provoqué la mort d’un Algérien sans -papiers de 36 ans ayant succombé à un coup violent porté, selon des témoins et des organisations de défense des droits de l’Homme, à la tête par un policier. Le corps a été découvert vendredi dans la prison toute neuve d'Archidona que le ministère de l'Intérieur avait décidé d'utiliser comme centre de rétention administrative "provisoire" près de Malaga en Andalousie, dans le sud du pays.

Nadine
Samedi 30 Décembre 2017 - 18:55
Lu 1870 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma