REFLEXION

EPH DE TELAGH (SIDI BEL ABBES) : 56 actes d'agression en 24 jours de Ramadhan

Par rapport aux années précédentes, les cas d'agressions physiques enregistrés dans la région de Télagh, wilaya de Sidi Bel Abbès, ont connu en ce Ramadhan 2017, une nette augmentation, apprend-on d'une source fiable des services de médecine légale, relevant de l'établissement public hospitalier (E.P.H).



Il ne se passe pas un jour sans qu'on enregistre un cas de violence physique au niveau de notre service, ajoute le médecin légiste, en soutenant même que le plus souvent, je le retrouve submergé et débordé dans des cas sensibles, au point d'éprouver toutes les peines du monde pour les redresser. » Selon notre interlocuteur, du début  du mois sacré de Ramadhan jusqu'à aujourd'hui lundi 19 juin, soit 24 jours, on a répertorié 56 actes  de violence, à  caractère familial, conjugal ,amical , de voisinage mais  surtout des actes qui ont lieu devant le  marché de légumes et fruits et les boulangeries, soit le taux de 2,33 agressions par jour, et qui généralement,  se déroulent subitement de 30 à 40 mn seulement de la rupture du jeûne, avec usage d'objets contondants divers que les belligérants utilisent pour frapper leurs victimes et provoquer chez elles des lésions ou des contusions ou  au moyen d'armes blanches.

M.N
Lundi 19 Juin 2017 - 19:26
Lu 233 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 14-12-2017.pdf
3.59 Mo - 13/12/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+