REFLEXION

ENVIRONNEMENT : Quand Tissemsilt étouffe sous la chaleur

L’épisode de la vague de la chaleur qui frappe dernièrement toute la partie nord du pays y compris Tissemsilt ne cesse de créer un climat difficilement supportable, Les températures caniculaires enregistrées ces derniers jours n’ont heureusement pas provoqué trop d’incendie.



Néanmoins, la lourdeur du climat et la chaleur suffocante ont créé des malaises à plus d’un, pour cette année, l’été s’annonce vraiment caniculaire, des conditions climatiques vraiment difficiles notamment, pour les petits enfants, les vieillards et les malades qui ne se sont pas adaptés à de telles températures. Une grande lourdeur qui pèse sur le climat ces jours ci mais Dieu merci, il y a toujours cette Baraka mais aussi certains moyens et autres commodités qui aident les gens à surpasser cette canicule. Il y a ces températures qui ont touché des piques insupportables pour certains notamment,  les personnes les plus sensibles qui semblent les plus touchées par les effets des coups de soleil et des difficultés respiratoires, les cas des personnes transférées presque quotidiennement aux urgences de l’hôpital de la ville pour recevoir l’assistance médicale sont fréquents. Notons, que  ce week-end illustre des cas pour avoir présenter des difficultés respiratoires et des coups de soleil, et avec cette vague de chaleur qui sévit, la plupart des habitants de Tissemsilt ont préféré soit partir au travail et ne pas prendre le risque de sortir après, pour éviter de s’exposer aux coups de soleil, soit de rester carrément à la maison profitant de ce qu’elle offre comme commodités, à l’exemple du climatiseur, les programmes de TV et les journaux sur le net. Aux premières heures de la journée, la température varie entre (37° et 40°) quant à l’après-midi elle atteint des piques qui peuvent atteindre 42° avec des taux d’humidité relativement élevés par rapport à dix ans en arrière. Ce phénomène est du à la présence de quatre grandes étendues d’eau entre barrages et retenues près de la ville de Tissemsilt, les gens n’attendent que le coucher du soleil où la température baisse jusqu’à arrivée à 18* et 20* avec un écart journalier de plus de 20*. En ce sens, le commun des citoyens a du remarquer que les déplacements habituels des gens se minimisent durant la journée c’est dire que la vie ne reprend son cours qu’aux environs de 19 heures. Rappelons aussi que les services de la santé n’ont pas cessé d’adresser des appels aux citoyens leur demandant d’éviter les déplacements au maximum et l’exposition au soleil particulièrement les malades et les enfants…

Ould El Hadri
Samedi 15 Juillet 2017 - 19:25
Lu 205 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 12-12-2017.pdf
3.55 Mo - 11/12/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+