REFLEXION

ENTRE NOUS : Circulez y'a rien à voir !



On est mieux chez soi, tout va très bien ! Pourquoi, on déplore un tout petit rien : un incident, une bêtise, un mal façon, le retard de la délivrance de votre  CIN , attendre trois mois pour avoir votre permis de construire, surveiller chaque nuit le camion des collectes d’ordures, payer 50 dinars pour garer votre voiture ou faire la queue  pour avoir un sachet de lait , ou faire la traine  dans les états civiles pour avoir un acte de naissance . Ce n’est rien, puisque votre acte de décès vous sera délivré à la minute.
A part ça, on n’a pas de quoi s’alarmé ! Ce que j’aime dans ma ville, c’est les trottoirs, les ruelles et les places publics, transformées à l’initiative et aux progrès des jeunes chômeurs en parking automobiles qui sont toutes payantes au gourdin ! C’est normale, il faut payer le droit du « BEYLEK » et économisé à l’Etat les frais de votre hospitalisation.
Le matin, ce n’est pas cher de sacrifier 20 dinars pour acheter votre journal, oui, on est tous d’accord que ces journaux vendent du vent, que des mensonges et des farces, mais pour la survie de la liberté d’expression, il faut bien cracher ces 20 dinars. Petit salarié ou avec une maigre retraite, il est dur de survivre, mais avec les demandes non-stop de la bourgeoise vous êtes obligé de faire son shopping.  Faire du marché ou les supérettes, avec cette circulation étouffante, il vaut mieux ne pas être véhiculé, à pied serait mieux, seulement il faut garder toujours l’œil sur votre poche et votre portable car les pickpockets font eux aussi leur marché.
 Gardez votre sang-froid et ne vous effrayez pas des de la hausse des prix, les commerçants sont tous généreux, surtout durant le mois de ramadhan.
Ce serait mentir de dire que rien ne va pas, car la sécurité existe, il y’a des années, durant la décennie noir on ne pourrait pas voyager la nuit ou s’offrir un pique-nique au parc. Mais aujourd’hui, même si on est dépouillé par les taxieurs et les taxes de la nouvelle loi des finances ou les zèles des délinquants, on se sent la liberté de circuler chez soi.
Tout va bien si tu ne cherches pas à savoir la vérité, car le mensonge qui ne tue pas te rend fort. Oui…tout va bien, je sais que tu peine à y croire, mais c’est dans la sanction que l'on retrouve sa voie ?

Belkacem
Samedi 16 Juin 2018 - 20:15
Lu 1222 fois
Entre Nous
               Partager Partager

Entre Nous | Mots pour Maux | Mosta-Scopie