REFLEXION

ENFANTS ATTEINTS D’INFIRMITE MOTRICE CEREBRALE : Une trentaine de cas pris en charge à Oran

L’Association Rajaa, l’unique sur la wilaya d’Oran, essaye tant bien que mal de faciliter la vie aux enfants atteints d’infirmité motrice d’origine cérébrale (IMC), où une trentaine d’enfants sont pris en charge.



Depuis près de deux années, l’Association a lancé les travaux de réalisation d’un centre spécialisé au quartier USTO. Des efforts ont été consentis mais beaucoup reste à faire ou à parfaire. «Les travaux du centre risquent d’être suspendus pour manque d’aides financières», souligne un membre de l’association. «Ce centre, qui permettra aux IMC de recevoir la thérapie adéquate dans un même espace, est en cours de réalisation dans la zone USTO, îlot 111, à Bir El Djir, sur une superficie de 1000 m2. Il permettra également de faire une évaluation permanente de l’état d’infirmité avec des techniques appropriées», ajoute-t-il. De leur côté, les parents des IMC lancent un appel aux donneurs et aux autorités pour les aider à voir leur rêve se concrétiser de posséder une structure pareille. La réalisation de ce centre va leur redonner espoir sur l’avenir de leurs enfants malades. Ces derniers, en l’absence d’un établissement pour les prendre en charge, sont livrés à leur sort.

Amine
Mercredi 2 Novembre 2016 - 16:58
Lu 372 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 20-09-2020.pdf
3.68 Mo - 19/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+