REFLEXION

EN RAISON DE LA FRAUDE : Plus de 90.000 cartes Chifa bloquées par la CNAS

Le directeur général de la caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (Cnas), Hassan Tidjani Haddam a annoncé la mise en place d’une fiche médicale informatisée pour une meilleure prise en charge des assurés sociaux en termes de prestations, et déjouer notamment les cas de fraude enregistrés estimés à 90.000 cas.



Plus de 90.000 cartes Chifa ont été bloquées pour fraude depuis la mise en application d’un programme de modernisation des mécanismes de gestion de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNAS).  Dans un entretien accordé à l’APS, Hassen Tidjani Haddam, le directeur général de la CNAS, explique que ces cartes ont été bloquées et ne permettent plus l’accès aux médicaments en raison de “fraudes avérées”.  Un travail de sensibilisation est effectué en direction des assurés sociaux et des ayants-droit sur la “bonne utilisation” de cette carte au niveau des différentes agences où l’on explique à l’assuré que l’usage de la carte est strictement personnel et qu’il ne doit sous aucun prétexte la laisser même à son pharmacien habituel. Aussi, des dispositions ont été prises pour une meilleure prestation de services, notamment la mise en place d’un “guichet unique” au niveau de toutes les structures, afin de garantir aux bénéficiaires de la couverture sociale l’accès à l’information et à la prise en charge de leurs demandes de prestation. Le développement d’une solution technique de contrôle “online” entre le pharmacien conventionné et le contrôle médical, la dispense de production des documents d’état civil pour le bénéfice des prestations et le contrôle médical à distance pour les zones enclavées et isolées du Sud, figurent également parmi les mesures de modernisation. D’autre part, M. Haddam a évoqué le dispositif de conventionnement conclu entre la CNAS et les officines, les cliniques d’hémodialyse et de chirurgie cardiaque, les transporteurs sanitaires, les médecins traitants et les opticiens lunetiers. Par ailleurs, un projet de mise en place d’une fiche médicale informatisée est en cours d’élaboration, annonce le même responsable. “Le développement d’une solution utilisant la fiche médicale informatisée est en cours d’élaboration par la CNAS pour assurer un contrôle médical en temps réel au niveau de la structure d’affiliation, afin de garantir une meilleure prise en charge des assurés sociaux et avoir une base de données unique sur l’ensemble des actes et des prescriptions”, a affirmé M. Haddam. Cette fiche médicale informatisée permettra également une “meilleure visibilité”, notamment en matière de consommation de médicaments et d’autres prestations et, par conséquent, “une meilleure maîtrise des dépenses”, a-t-il précisé.

Ismain
Samedi 11 Août 2018 - 17:30
Lu 363 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 17-12-2018.pdf
3.1 Mo - 16/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+