REFLEXION

EN PREVISION DE LA RENTREE SCOLAIRE PREVUE LE 21 OCTOBRE : Le ministre de l’Education poursuit ses rencontres

Le ministre de l'Education poursuit ses rencontres de concertation avec les partenaires sociaux, en prévision de la rentrée scolaire prévue le 21 octobre pour le primaire et le 04 novembre pour le moyen et le secondaire.



Samedi, le rendez-vous n’était pas avec l’Union nationale des parents d’élèves, le Syndicat des inspecteurs de l’Education et le Syndicat des personnels économiques avec qui, il a été, pendant quatre heures, question de condition de rentrée scolaires. Plus particulièrement, la gestion du temps, la répartition des groupes, dans le cadre de la doble vacation, ainsi que le protocole sanitaire à mettre en œuvre à la reprise des cours.  Le porte-parole de l'Union des parents d'élèves, Mohand Said Abdellah, s'est félicité de la décision des autorités de fixer la date de la rentrée scolaire, exprimant le souhait que "le retard accusé puisse être rattrapé".  Par ailleurs, le port du masque sera obligatoire pour les élèves des trois cycles de l’Education nationale lors de la rentrée scolaire. Intervenant ce jeudi sur les ondes de la chaîne II, le ministre de la Santé a été interrogé sur l’obligation du port du masque pour les enfants et si cette mesure entrait dans le protocole sanitaire pour les écoles. Répondant par l’affirmative, Benbouzid a expliqué : « Au début, on disait que l’épidémie ne touchait pas les enfants de moins de 14 ans. Or, le plus jeune contaminé au Covid est un bébé de 38 mois qui a été enregistré en Chine. Nous n’allons donc pas prendre le risque de laisser les enfants entrer en classes sans bavette. Nous avons un protocole sanitaire bien précis fondé sur nos recommandations pour les écoles. » Pour rappel, dans le communiqué du dernier Conseil des ministres, durant lequel ont été annoncées les dates de la rentrées scolaire pour les différents paliers, il a été précisé que le port du masque était « obligatoire pour les élèves du lycée ». Le communiqué a mis l’accent sur le « strict respect des conditions d’hygiène conformément au protocole sanitaire, en prenant en compte la santé de l’élève, étant au centre de tout intérêt et de toutes les priorités ». L’accent a été également mis sur l’impérative « désinfection des établissements scolaires 72 heures avant la rentrée ».

Ismain
Samedi 10 Octobre 2020 - 16:07
Lu 123 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 25-10-2020.pdf
3.01 Mo - 24/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+