REFLEXION

EMIGRATION CLANDESTINE : 47 harraga interceptés à Oran et Ain Témouchent



A Oran et à Ain Témouchent, les éléments du groupement territorial des garde-côtes, ont mis en échec deux tentatives d’émigration clandestine, de 47 jeunes a-t-on appris de ce corps. Les éléments du groupement territorial des gardes-côtes d’Oran ont réussi  jeudi passé à mettre en échec, au nord de Cap Falcon (Aïn El Turck), une tentative d’émigration clandestine de 31 personnes, dans deux opérations distinctes. Le premier groupe, formé de 15 individus, a été intercepté à bord d’une embarcation pneumatique, à deux heures du matin par les gardes-côtes à 3 miles, au nord de Cap Falcon, a-t-on indiqué. Le second groupe, au nombre de 16 candidats à l’émigration clandestine, dont une femme, se trouvant à bord d’une autre embarcation pneumatique, a été intercepté à 9 miles au nord de Cap Falcon.  D’autre part, une autre tentative d’émigration clandestine de 16 jeunes a été avortée la même journée de jeudi passé, par les éléments des gardes-côtes du groupement territorial de Béni Saf (Ain Témouchent) qui ont réussi à intercepter un zodiac à 14 miles au large au nord de Béni Saf, à son bord 16 jeunes âgés entre 25 et 35 ans dont une femme enceinte, a-t-on indiqué. Les jeunes en question sont originaires des wilayas de Biskra, d'Ain Témouchent et d’Oran. Les premières enquêtes font état que le groupe intercepté, qui tentait de profiter de l’obscurité et de la mer calme, avait pris le départ de la plage de Sbiaat (commune de M'said).                        

Ikram
Vendredi 13 Octobre 2017 - 18:05
Lu 234 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 12-12-2017.pdf
3.55 Mo - 11/12/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+