REFLEXION

EMIGRATION CLANDESTINE : 17 autres ‘’harraga’’ interceptés en fin de semaine



Dans le cadre de la lutte contre l’émigration clandestine  et conformément au plan d’action établi par le commandement du groupement territorial de la gendarmerie nationale, les éléments des  unités territoriales viennent encore de mettre en échec cinq tentatives d’émigration clandestine  par mer, durant les journées du 5 et  6 du mois de décembre de l’année en cours. En date du 05 décembre 2018 à 8  heures du matin, lors d’une patrouille effectuée par  les éléments de la brigade territoriale de Hadjadj, le long  du rivage, et suite à des informations parvenues au chef de brigade, faisant état  de  la présence d’un groupe de personnes tentant de quitter le territoire national à partir de la plage de Hadjadj 1, et après le ratissage, les gendarmes sont parvenus  à intercepter deux individus tentant de prendre le large . Le même jour, à 19 h 30 minutes, une patrouille en ratissage  sur les plages, ont intercepté également un autre individu  en possession de 60 euros, tentant également de quitter clandestinement le pays. Toujours en date du 05/12/2018 à 22 heures, et en coordination avec les gardes-côtes, 12 autres personnes ont été interceptées, cachées  auprès du  rivage de Seddaoua  à l’attente d’une embarcation  pour quitter le territoire national  par mer  vers l’Espagne. Cette tentative a été mise en échec grâce aux gendarmes de Sidi Lakhdar qui étaient en patrouille et en ratissage le long des rivages de la région.  A 23 heures, le  05/12/2018, toujours dans le cadre de la lutte contre l’émigration clandestine et suite  à une patrouille et un ratissage des éléments des brigades territoriales et  des sections  de sécurité et d’intervention, deux individus ont été pris, cachés dans les dunes de sable de la plage d’Ouled Tahar, munis d’une boussole et en possession de deux jerricans de 20 litres chacun. En date du 06 décembre 2018 à 0 heure et 30 minutes,  et suite à des informations parvenues à la brigade territoriale d’Achaacha, faisant état de la présence d’une barque pour la traversée pour  des fins d’émigration clandestine vers  l’Espagne, les gendarmes se sont déplacés  sur le  lieu indiqué et sont parvenus à saisir l’embarcation et la mettre en fourrière au parc de l’APC d’Achaacha.                      

L.Ammar
Vendredi 7 Décembre 2018 - 16:52
Lu 265 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 11-12-2018.pdf
2.83 Mo - 10/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+