REFLEXION

ELECTIONS LOCALES : La haute instance est intervenue six fois



A l’instar des autres wilayas d’Algérie, les jeux sont faits pour élire les nouvelles Assemblées Populaires Communales et l’Assemblée Populaire de Wilaya, pour la durée des cinq prochaines années. Dans une conjoncture généralement un peu morose et une certaine appréhension engendrée par une abstention marquée par les Mostaganémois qui  ont voté bien timidement avec la hantise de la fraude qui serait susceptible de fausser le sens et l’expression de leurs choix légitimes. Après une campagne électorale plutôt mitigée pour certains et agressive pour d’autres, les candidats avaient affiché un brin d’optimisme. Tard, dans la soirée du jeudi sont tombés les chiffres indiquant les taux de participation des électeurs à cette opération de vote.  Le jeudi 23 novembre 2017, l’opération de vote a été clôturée vers le tard à 22 heures 25 et ce, après plus de trois semaines de campagne électorale pendant laquelle, les candidats indépendants et ceux des partis politiques ont fait de leur mieux, avec leurs moyens pour convaincre les citoyens d’aller voter pour eux  et surtout d’éviter l’abstention. Beaucoup n’ont pas été à la hauteur, quand ils ont exposé et explicité les grandes lignes de leur programme mais, il en va autrement pour d’autres qui ont su occuper le terrain et argumenter leurs discours en direction des électeurs. Ces derniers, nouveaux sur la scène politique locale ont investi le champ social et fait un travail de proximité en parlant avec un langage simple, honnête et convaincant, à la recherche d’un sursaut populaire pour sortir la wilaya de sa léthargie. Reste que l’impact de leur travail politique à l’adresse des électeurs va se mesurer avec les résultats qui découleront, de l’opération de vote et, en attendant, beaucoup de candidats vont retenir leur souffle. C’est au fil du déroulement, de l’opération de vote et à travers, notamment, les annonces des résultats partiels, tout au long de cette longue journée, que la tendance sur le taux de participation s’est  profilée afin qu’en soirée, tout le monde  a été fixé sur le niveau de participation  qui est comme suit : les premiers chiffres relevés à 11 :00 ont donné : 7,16% pour l’APW et 7,38% pour les APC ; à 14 :00, 22,4% pour l’APW et 23,9% pour les APC ;à 17 :00,36,72% pour l’APW et 38,5% pour les APC et l’opération de vote à travers l’ensemble de la Wilaya de Mostaganem a été prolongée d’une heure par décision du wali pour prendre fin à 20 heures. La clôture de cette consultation populaire s’est achevée avec le dépouillement des bulletins et le résultat final communiqués à 22 :25 est de 51,11% pour l’APW et 52,68% pour les APC.  Dans les QG des formations politiques responsables divers et candidats sont  sur le qui-vive,  pour décortiquer  les taux de participation détaillés, commune par commune, qui seront révélateurs de la crédibilité  accordée aux  futures Assemblées Populaires des Communes (APC) et de Wilaya (APW),  et qui se dessinent en ce moment présent. A noter que le nombre d’électeurs inscrits est de  483.459 au niveau des 32 communes que compte la Wilaya de Mostaganem  avec 215 listes de candidats pour les APC  et 14 listes pour l’APW  qui dispose de 34 sièges. Pour les partis politiques et leurs candidats, en lice, C’est l’heure de vérité qui  a sonné et les urnes ont parlé. Notre quotidien s’est invité au niveau de la permanence locale de la coordination du HIISE qui nous a déclaré, dans un entretien qu’elle nous a accordé que « la situation générale de cette opération de vote est tout à fait ordinaire. Nous avons enregistrés six (6) cas dans lesquels nous sommes intervenus dont deux (2) assez sensibles puisqu’il s’agit de cas d’urnes non scellées, dans un bureau de vote de la commune de Mostaganem et d’autres cas où des citoyens ne figuraient pas sur les listes électorales alors qu’ils ont voté normalement, lors des législatives du 4 Mai écoulé. Dans ces cas d’espèces, nous sommes intervenus  énergiquement et directement auprès de M. le chef de la Daïra de Mostaganem pour la normalisation de la situation. S’agissant des autres cas, tout à fait sans incidence sur la crédibilité  de l’opération de vote, ils ont été réglés sur les lieux par les membres itinérants de notre permanence du HIISE ».M.Hafri Mohamed, le Magistrat coordinateur de la permanence du HIISE de Mostaganem a précisé en outre  que « pour le cas des autres recours, nous nous sommes limités à nos prérogatives légales et avons considérés qu’ils relèvent des compétences du comité de recours de wilaya et de la cour administrative qui tranchera en dernier ressort. C’est après ces procédures que les résultats définitifs seront prononcés officiellement.

Younes Zahachi
Vendredi 24 Novembre 2017 - 17:45
Lu 383 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 24-03-2019.pdf
3.22 Mo - 23/03/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+