REFLEXION

ELECTIONS LOCALES : 16 cas de saisine soumis à la justice



Seize cas de saisine ont été soumis par la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE) aux procureurs de la République, alors que l’instance a intervenu pour 690 cas, a annoncé son président, Abdelwahab Derbal. "Ces cas figurent parmi 690 enregistrés depuis le début de l'opération électorale, à l'occasion des élections locales pour le renouvellement des Assemblées communales et de wilaya (APC/APW)". M. Derbal a noté que le nombre de saisines soumises à son instance était "inférieur" par rapport aux dernières Législatives. Il a ajouté que 318 décisions et 74 avis ont été enregistrés par son instance, relevant que la plupart d'elles étaient "minimes". Plus tôt dans la journée, le président de la HIISE avait assuré que l'opération électorale se déroulait dans de "bonnes conditions", ajoutant que les observateurs représentant les partis politiques étaient présents "en grand nombre" au niveau des bureaux de vote, ce qui est, a-t-il dit, "très rassurant". Abdelwahab Derbal  avait affirmé jeudi que plus de 690 saisines ont été enregistrées depuis le début de l'opération électorale jusqu'à avant la clôture, soulignant que ces saisines n'avaient aucun impact sur le déroulement des élections locales. L'opération électorale "se déroule dans de bonnes conditions", avait indiqué M. Derbal dans une déclaration à la presse au siège de la HIISE, ajoutant que les "observateurs représentant les partis politiques sont présents en grand nombre au niveau des bureaux de vote, ce qui est, avait-il dit, très rassurant". "Les services de la HIISE ont été destinataires de 690 saisines dont 313 interventions directes", a souligné M. Derbal qui a précisé que les procureurs généraux de la République ont été saisis seize fois. Le président de la HIISE avait en outre indiqué que le nombre de saisines enregistrées était "acceptable" par rapport au nombre considérable de candidats (180.000) et des bureaux de vote (60.000).  "Les cas de saisine enregistrés n'ont pas été jusqu'à perturber l'opération électorale ou constituer un délit", avait précisé M. Derbal qui avait relevé quelques cas de dépassement qui seront notifiés aux procureurs généraux.              

Ismain
Vendredi 24 Novembre 2017 - 17:45
Lu 153 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 13-12-2018.pdf
2.92 Mo - 12/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+