REFLEXION

EL-Moudjahid fait un virage à 180 degrés



Après avoir cloué au pilori, il y a une semaine, ceux qui rejetaient l’élection présidentielle du 4 juillet, en les accusant de vouloir provoquer un vide institutionnel «afin que le chaos s’installe et que leurs parrains puissent alors échapper à la justice», El-Moudjahid, l’organe central du gouvernement fait un virage à 180 degrés, en admettant, dans son dernier éditorial, l’inanité de cette présidentielle et en plaidant, sans complexe, pour une transition politique. Après un rappel des événements de la semaine, ponctués par de nouvelles marches massives, le porte-voix officiel de l’establishment, au ton d’habitude très mesuré et circonspect, écrit : «A l’évidence, la situation demeure problématique et le dénouement ne peut venir que d’un dialogue positif et inclusif avec tous ceux qui sont pour le changement pacifique, patriotique et démocratique et, surtout, les jeunes élites».

Réflexion
Dimanche 19 Mai 2019 - 18:31
Lu 646 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-09-2019.pdf
3.6 Mo - 18/09/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+