REFLEXION

EL-ANÇOR (ORAN) : Retard dans la réception des logements sociaux



La commune balnéaire d'El Ançor à double vocation touristique et agricole connait un manque flagrant dans la réalisation de différents projets de développement qui traînent  depuis 2009  et accusent des retards considérables dans leurs réception. Si l'on cite le projet de la  Maison de la Jeunesse inscrit depuis 2010 dans la commune d'El Ançor, dont le taux de  pourcentage de travaux est de 95 % et  n'est pas encore à ce jour réceptionner pour des motifs de lenteur administrative ou de moyens financiers. Pire encore, le projet de réalisation des 50 logements sociaux, du chef-lieu de la commune d'El Ançor qui depuis 2009  en compagnie de ceux du projet de 50 logements ruraux à Guedadra et  ceux des 50 à Sidi Hammadi avancent à pas de tortue depuis 2010. Ils n'ont pas encore vu la lumière jusqu'à ce jour, en plus des 100 logements sociaux qui sont implantés au niveau de la route des Andalouses, dont les travaux de construction ont démarré en  novembre 2012  et n'ont pas encore vu la lumière et dont le taux de construction ne dépasse pas les 5%. Ils sont à l'arrêt  depuis plus de 8 ans, et en dernier lieu l'on nous cite  le  fameux grand projet des 500 logements sociaux qui a été lancé en 2012, dont le taux des travaux a atteint les  90%. Il devait être réceptionné et  distribué en novembre 2019, malheureusement  il a été reporté en raison des retards dans les travaux de finition qui jusqu'à l'heure actuelle n'ont pas encore été achevés ni encore moins réceptionnés pour leur attribution dans les meilleures délais.                         

Medjadji Habib
Mardi 1 Décembre 2020 - 14:24
Lu 189 fois
Oran
               Partager Partager

Oran