REFLEXION

EDUCATION NATIONALE : Plus de 566.000 candidats à l'examen du BEM



Plus de 566.000 candidats sont attendus demain, dimanche, pour passer l'examen du Brevet d'enseignement moyen (BEM) à travers le pays, dont les résultats devront être annoncés le 27 juin. Ainsi, 566.221 candidats au total, dont 51,58% filles, passeront durant trois jours cet examen de passage au niveau secondaire à travers les 2.234 centres d'examen. Les élèves qui auront obtenu une moyenne égale ou supérieure à 10/20 accèderont automatiquement en classe de première année secondaire sur la base de la moyenne décrochée à l’examen national et celle de l’évaluation continue de l’année. A cet effet, le ministère de l'Education nationale s'est engagé à assurer un bon déroulement des examens, à travers des mesures strictes consistant à permettre aux élèves de passer l'épreuve dans la sérénité et le respect de l'éthique. La ministre de l'Education nationale, Nouria Benghebrit, qui procédera au lancement officiel des épreuves à partir de Mascara pour la session du matin et de Saïda pour celle de l'après-midi, a invité les candidats à se présenter aux centres d'examen au moins une demi-heure avant le début des épreuves (9h00), en prévenant que tout retard privera l'élève de passer  l'examen. La ministre avait affirmé que «toutes les mesures étaient prises pour garantir la crédibilité des examens scolaires nationaux, avec la contribution des secteurs concernés et les responsables locaux», précisant que ces mesures prévoient, notamment la sécurisation des examens dans le but d'assurer leur crédibilité et de garantir l'égalité des chances entre les élèves. Parmi ces mesures, figurent notamment l'interdiction de l'usage de téléphones mobiles et autres moyens de communication électroniques dans les salles d'examen. Dans le même cadre, le Direction générale de la sureté nationale (DGSN) a mis en place un dispositif de sécurité à l'occasion des examens de fin d'année scolaire 2016/2017, tous paliers confondus, et dont la mise en exécution sera confiée à des brigades de police au niveau des sûretés des 48 wilayas du pays.    

Ismain
Vendredi 2 Juin 2017 - 19:01
Lu 199 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-11-2018.pdf
2.76 Mo - 18/11/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+