REFLEXION

EDITO : Remaniement ministériel : le serpent de mer refait surface



Ahmed Ouyahia avait démenti toute volonté du pouvoir d’opérer, dans les temps présents, un changement dans les rangs du gouvernement. Il se raconte dans les salons d’Alger que le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, lui-même va être remplacé. Depuis quelques jours, des rumeurs, répercutées par certains médias, évoquent d’imminents changements au sein du gouvernement. Tout changement, opéré à 16 mois de la fin du mandat du Président, est un signal fort que le chef de l’Etat a l’intention de donner un coup de fouet pour l’achèvement total de son programme de développement. Cependant, même le dernier remaniement ministériel n’a toujours pas livré ses secrets à croire notre sémillant, désormais ancien, ministre de la santé, l’inénarrable Boudiaf qui avait fait d’étranges confidences aux membres de son entourage. Dans  ses mémoires, pour peu qu’il en est une eu égard à ses innombrables inventions scientifiques au retentissement mondial avéré,  il expliquera peu être un jour ce qu’il pense être son art consommé de la manipulation politique. En effet, l’ami Boudiaf, affres du jeûne aidant, sombre dans un lexique que d’aucuns assimilent aux prémices avant-coureurs de la dépression. L’ex ministre estimait que son éviction du gouvernement n’en est pas une car faite à sa demande, pour d’évidentes raisons tactiques avait-il avancé, et à des fins stratégiques ! Le serpent de mer du remaniement ministériel refait surface et agite à nouveau les rédactions algéroises et les chapelles partisanes. Ce remaniement interviendrait même sous 24 heures, appuient des sources anonymes. A priori, un nouveau lifting de l’équipe Ouyahia ne se justifie pas, d’autant qu’elle (l’équipe) vient de réussir, nolens volens, la redoutable épreuve de la rentrée sociale et politique qui s’est déroulée sans remous. Faut-il le souligner. Dans les situations de crise politique, la démultiplication des changements de gouvernement est un levier. Dans le cas de l’Algérie, un tel changement aura pour finalité de produire un événement politique.

Rachid M.
Mercredi 27 Décembre 2017 - 18:32
Lu 1017 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma