REFLEXION

EDITO : Que du ‘’vent’’ au programme !



Finalement, les campagnes électorales tendent a se ressembler les unes aux autres  d’une échéance à la suivante. Elles ont fini par lasser les électeurs qui ne daignent plus  les suivre, et qui se  distinguent  malheureusement par un désintéressement  total, car ces dernières, par malheur encore, ne proposent en tout et pour tout, que du « vent » et d vacarme, qui a son tour a fini par fatiguer l’ouïe  des votants. A son cinquième jour, la campagne électorale  pour le renouvellement des assemblées populaires communales et de wilaya, n’a pu être épargnée  par ce carnaval, qui revient hanter encore  les places publiques  et les salles de fêtes,  où  le « vent » est fort  dominant , soufflé par des  « numéros » , dont certains n’hésitent pas  a faire dans la fiction, en promettant tant de merveilles  aux citoyens qui  ne croient aux contes de fées et également au compte de faits ! Loin de toute culture politique et toute concurrence loyale, certains «  têtes de liste », ne pouvant présenter un programme électoral digne de nom, ne se gênent pas  de faire également dans la diffamation de l’autre, accusé a tort et à travers de tous les maux que vivent les collectivités locales, de mandat en mandat. D’autres se volent juste les idées et font du malheur des uns, tout un discours mielleux avec  des promesses presque irréalisables, tout en ambitionnant de changer le monde juste avec des mots, qu’ils finissent presque souvent  par nier et interdire de cité, une fois, élus. Telle est la campagne électorale, dont les jours se  suivent et risquent  fort d’être identiques, avec des propos  qui se répètent et  qui puisent  leur essence du « vent », devenu une source à la portée de certains énergumènes, dont beaucoup  ne visent  que l’affairisme, le boire et le manger que procure le statut d’élu municipal et plus particulièrement celui de maire. Par contre, rares sont quelques  candidats  qui tentent de hisser la campagne électorale à un niveau acceptable, en proposant  un programme tendant a prendre en charge les préoccupations  des citoyens et  des plans de développement  local assez réaliste, loin de ce vent que l’électorat  en a si marre de le souffler toujours et encore !

L.Ammar
Samedi 4 Novembre 2017 - 16:01
Lu 46 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 13-12-2018.pdf
2.92 Mo - 12/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+