REFLEXION

EDITO : Quand on met une étiquette à un pays



Qui de nous ne voudrait il pas vivre comme un qatari dans le faste, la dignité loin du besoin ? Qui est l'Algérien qui ne voudrait pas que son pays soit la première puissance du monde ? Bien sur sauf nos ennemis qui voudraient que notre pays sombre dans le chaos.  Malheureusement, devant une situation économique, politique des plus catastrophiques et un marasme social qui ne dit pas son nom, le président de la République décide de nommer un nouveau premier ministre qui est plus technocrate que politicien et le charge d'une lourde tâche à savoir procéder à des changements radicaux dans l'administration à tous les niveaux de l'échelle alors qu'elle est sclérosée par la corruption, le clanisme, le clientélisme et les passe-droits.  Donc, l'intervention du chef du gouvernement dans ce sens est de prendre le taureau par les cornes pour éradiquer d'une façon définitive cette gangrène administrative qui d'une certaine façon est la source de pas mal de problèmes que rencontrent le citoyen ainsi que les autres instances de l'Etat car tout cela bloque l'essor et le développement d'un pays sur tous les points à savoir politique, économique et social. Donc, pour une bonne gestion des services de l’Etat, il y a lieu de recruter en faisant une sélection très pointue du personnel chargé de la gestion en choisissant des cadres maitrisant aussi bien la langue de Voltaire que celle d'El Moutanabi car à travers la transcription, on met une étiquette à un pays. Le changement ne se limite pas qu'à cela car tous les secteurs sont touchés et donc pour une gestion saine, il y a lieu de revoir tous ces secteurs afin de pouvoir mettre en place un système fiable et adéquat aux réalités du pays et mettre aux oubliettes les systèmes actuels obsolètes qui ne répondent plus aux attentes du peuple. Notre cher M. Tebboune a du pain sur la planche et nous lui souhaitons bon courage car cette mission qui lui a été confiée n'est pas de tout repos.

Benyahia El-Houcine
Mercredi 28 Juin 2017 - 19:43
Lu 288 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma