REFLEXION

EDITO : Plaider pour un environnement si sain



A voir de près les chiffres alarmants des infractions commises en matière de protection de l’environnement juste au bout de six mois, nous demeurons encore loin de toute culture environnementale qui doit prévaloir en tous lieux. Malheureusement, le constat est si amer et l’Algérie reste confrontée encore à de sérieux problèmes de pollution. En effet, les pollutions engendrées par le rejet d'eaux industrielles non traitées, les émissions de gaz nocifs, la production de déchets dangereux, la déforestation, la désertification, et la dégradation de l'écosystème , le jet anarchique des ordures posent de sérieux problèmes environnementaux. Ainsi, l'état de l'environnement est devenu ces dernières années très inquiétant en Algérie.  Face à cette catastrophique situation, toutes les parties concernées de la protection de l'environnement doivent être conscientes du danger qui nous guette. Elles  doivent  mener une intervention urgente dans le cadre d'une politique environnementale, en appliquant intégralement les textes législatives, tout en appuyant sur la contribution du mouvement associatif pour concrétiser une protection efficace de l'environnement, d’où la nécessité d'adopter une nouvelle stratégie basée sur la concertation, la communication et la participation de tous les partenaires concernés et les auteurs acteurs institutionnels, privés et associatifs à tous les niveaux pour pouvoir efficacement protéger l'environnement en Algérie.

L.Ammar
Mercredi 19 Juillet 2017 - 18:55
Lu 239 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 16-12-2017.pdf
3.52 Mo - 15/12/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+