REFLEXION

EDITO : On lâche Daniel et on prend Messahel



Les autorités marocaines ont mobilisé, hier, tous leurs relais médiatiques ici et ailleurs pour dénoncer une vérité connue, dite par Abdelkader Messahel. Ces mêmes autorités marocaines ne se mobilisent jamais quand il s’agit de défendre un petit enfant marocain, abusé par touriste sexuel étranger. Le nom du pédophile espagnol Daniel Galvan restera longtemps dans la mémoire collective des Marocains. La justice espagnole a refusé d’extrader le pédophile gracié, dit-on, «par erreur» par le roi M6, car les conventions entre les deux pays ne le permettent pas, et a décidé qu’il devrait rester chez lui en Espagne. Mais la réalité est toute autre ; les autorités marocaines et espagnoles ont conclu un compromis politique dont les victimes ne sont autres que les onze mineurs marocains violés par l’Espagnol. Devant l’ampleur du scandale suscité par cette libération, le roi Mohammed VI avait annulé la grâce et prétendu qu’il l’avait signée en raison d'informations erronées. À Madrid,  le tribunal de l’Audience nationale a décidé de ne pas remettre le citoyen espagnol Daniel Galvan Viña au Maroc suite au mandat d’arrêt international lancé par les autorités marocaines. Tout a été bien préparé. Les juges, suivant l’avis par le Parquet, ont en effet estimé que Daniel Galvan ne pouvait pas être renvoyé au Maroc car la convention entre les deux pays ne leur permet pas d’extrader leurs ressortissants vers l’autre.  Le Conseil des ministres espagnol avait d’ailleurs donné son feu vert à l’accord politique conclu avec les autorités espagnoles. La défense du pédophile avait elle refusé l’extradition et réclamé sa remise en liberté en application de la grâce accordée par le roi du Maroc. La libération de Daniel Galvan avait provoqué cet été de vives manifestations dans tout le Maroc, dont certaines contre le roi. Une vingtaine d’associations ont déposé plainte pour que la justice détermine les responsabilités dans la répression policière de l’une des manifestations qui avait fait des dizaines de blessés.

Rachid M.
Samedi 21 Octobre 2017 - 17:57
Lu 618 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma