REFLEXION

EDITO : Mai le mois des ‘’fêtes, élection, hommages’’



Que représente au juste le mois de Mai pour les Algériens? En ce mois de mai, la presse algérienne à l’instar des autres presses mondiales a pour sa part connu son moment de gloire, elle fêtera demain 3 mai son droit à la parole recouvrée. En cette journée de joie elle aura l’occasion de présenter des rétrospectives de tous les évènements liés à ses luttes ayant abouti à sa liberté, d’où tout sujet abordé ne nécessite plus de censure. Une célébration également qui permettra de rendre hommage aux journalistes morts dans l’exercice de leur fonction. Pour cette liberté autorisée, les médias  remercient son excellence le Président de la République, Monsieur Abdelaziz Bouteflika. L’autre évènement marquant, est très politique, vu que politiques, militants, partis politiques, citoyens et élus, attendent avec impatience le rendez-vous électoral des urnes du 4 mai, surtout à ne pas manquer, où députés novices et anciens se verront élire pour occuper les sièges de l’APN et dont certains parmi eux partageront et jouiront les avantages que peuvent procurer les fameux Koursis, oubliant du coup les sésames  qui leur ont permis d’ouvrir les portes de  L’Assemblée Populaire Nationale , ‘’promesses, châteaux en Espagne etc…’’ abandonnant du coup patrie et citoyens.  Enfin, il y aura ce grand et immense hommage solennel rendu à l’un des plus grands évènements surtout à ne pas oublier, ayant marqué l’histoire révolutionnaire de l’Algérie. Bien sûr  il s’agit du fameux  8 mai 1945 qui nous rappelle à nous très particulièrement et au monde entier les massacres perpétrés par l’armée coloniale française lâche sur les populations algériennes. C’est en ce jour mémorable que les forces d’occupation françaises ont réprimé dans la haine et le sang faisant des milliers de morts  parmi les Algériens dans l’Est du pays d’une façon barbare, au nom de la ‘’Liberté, de l’Egalité et de la Fraternité’’ sous l’égide de commanditaires criminels français qui jouissaient d’un tel génocide pour fêter leur armistice marquant la fin de la deuxième guerre mondiale.

B. Adda
Lundi 1 Mai 2017 - 20:08
Lu 136 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 14-12-2017.pdf
3.59 Mo - 13/12/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+