REFLEXION

EDITO : Le ‘‘bilama’’



Le provisoire qui dure ou ‘‘bilama’’ dans notre algérien parlé veut dire tout simplement ‘’ que ce qui est temporaire devient durable et peut se prolonger d’une façon permanente dont la durée devient illimitée ’’.Traiter ce sujet, c’est dévoiler les dessous parfois d’une hypocrisie engendrée par des personnes ‘’irresponsables’’ qui ne mesurent pas les conséquences qui peuvent en découler d’un tel acte, fuyant ainsi leur responsabilité en se couvrant devant la loi par cette façon de définir ‘’ce provisoire’’ qui peut malheureusement s’éterniser délibérément. Cette façon de faire ou d’agir démontre tout l’échec de multiples fautifs qui ne sont pas aptes à gérer ou en mesure de décider fermement ni de planifier le temps et/ou la durée nécessaire qu’exige un quelconque travail ou un service demandé pour lequel un contrat moral doit être établi entre deux parties et dans les normes et les règles doivent être conformes à la loi en vigueur déterminant une durée exacte du temps de travail. À cet effet, de telles ‘’exactions’’ et mesures très restrictives provoquent le plus souvent des conséquences néfastes d’ordre juridique. Ce genre de ‘’décisions provisoires’’, on peut le constater très particulièrement au niveau de contrats contractés par des personnes dans les différents secteurs économiques et chez quelques privés où des jeunes en majorité  exercent et sont contraints d’accepter ce provisoire pour vivre au jour le jour et dont les droits peuvent être bafoués. En d’autres termes un provisoire non ‘’renouvelable’’ pour diverses raisons et qui peut être suspendu à tout moment par l’une ou l’autre partie. Au moment où intervient la cassure entre les deux parties, la victime est toujours ce pauvre dindon de la farce qui paye les conséquences de ce provisoire qui dure. Il existe d’autres exemples qui peuvent définir, ce ‘’bilama’’ qui dure, et ce pour ne parler que de cette crise conjoncturelle ‘’provisoire ‘’qui avait secoué le pays des décennies durant.  Une description inspirée du fameux proverbe ‘’Il n'y a que le provisoire qui dure."

B. Adda
Vendredi 17 Novembre 2017 - 17:25
Lu 162 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-08-2018.pdf
2.96 Mo - 15/08/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+