REFLEXION

EDITO : La mission impossible de Ould Abbes



Avec plus de 6200 candidats, le bureau politique du FLN aura vraiment du pain sur la planche pour ‘’confectionner’’ les 48 listes pour les législatives, sans parler des listes de la communauté nationale à l’étranger. Si les têtes de listes seront placées par le président du parti, le classement doit être complété par le bureau politique et son chef M. Djamel Ould Abbes qui devrait avoir le dernier mot pour certains cas. Vu l’énormité du nombre de candidats, choisir et classer les candidats de 2 à 5 est comparé à une mission impossible. M.Ould Abbes est devant l’obligation de satisfaire et d’abord convaincre tout le monde que le bureau politique a fait de son mieux pour maintenir les équilibres politiques sur les listes, liés communément à l’âge, le sexe, le niveau d’instruction, la représentation régionale et l’expérience politique et professionnelle.  C’est aujourd’hui que débutera l’opération de traitement des candidatures et s’étalera sur 20 jours. Chaque jour et jusqu’au 27 du mois en cours, on nous dévoilera la liste définitive de chaque wilaya. Les candidats qui se sentent déjà sur la liste ont commencé une campagne de dénigrement contre leurs concurrents potentiels en répandant les rumeurs, utilisant à cet effet les réseaux sociaux, espérant arracher une place bien avancée. Cependant, M.Ould Abbes, en homme aguerri, ne devrait pas se fier à ces ‘’lâchers’’ de rumeurs car il sera très bien renseigné sur les compétences et la réputation des candidats. Donc, inutile de créer des pages et des groupes sur Facebook pour exhiber un ‘’faux’’ soutien populaire à telle ou tel candidat. Reste à savoir maintenant si on aura droit, à l’occasion de ces échéances, à de nouveaux visages  ou on n’est pas prêt à se libérer du cercle vicieux des mêmes têtes. Certains partis ne sont pas prêts à déroger à la règle ‘’on prend les mêmes et on recommence’’  et ils le font savoir haut et fort ; tant pis pour les jeunes candidats. Quoiqu’il en soit, on sent une volonté de changer, de donner espoir et surtout de passer le flambeau.

Rachid M.
Mardi 7 Février 2017 - 19:30
Lu 155 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-01-2019.pdf
3.6 Mo - 21/01/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+