REFLEXION

EDITO : La brèche est là



Le sort est jeté et, comme le dit si bien ce bon vieux dicton «qui s’assemblent, se ressemblent». Décidément, les intellos ne sont pas aimés par la majorité et ne sont pas tellement les bienvenus chez eux, dans leurs Assemblées Populaires. C’est un constat implacable qui fait mal pour les partisans du progrès, par le changement car, ce dernier semble faire peur à certains qui ont appris, par instinct de survie, à profiter d’un système, qui vaut ce qu’il vaut, et qui leur convient en tous cas. Cependant,  au fil du temps, la vie se complique et le temps du calcul arithmétique, celui du bon vieil épicier, est dépassé. Maintenant, il est temps de passer à autre chose et faire de la mise à jour un air du temps. Si certains se contentent du bien, d’autres ont  bien le droit de revendiquer le mieux pour faire le long voyage en wagon de 1ère classe. La brèche est là et elle leur a permis de pénétrer le système. Ça a payé un temps mais il n’est pas évident que la gestion du bricolage paiera encore. Les nouveaux sont là, ils sont parmi vous, dans cet ordre essoufflé et atteint par la dégénérescence due à la sénilité politique. Pour la nouvelle génération  sa présence n’est pas de l’entrisme ou de l’intrusion mais bel et bien d’une conquête gagnée dans une des dures batailles. Si l’on voit bien les choses de près, le conflit générationnel a entamé sa résolution avec intelligence en jouant du coude à coude avec les vétérans, jaloux de leur position confortable à moindre effort. Pour ceux qui savent, les mauvaises  habitudes tenaces, les entourloupettes, les tours de passe-passe et la magouille sont désormais sous la loupe des nouveaux venus qui ne badinent pas avec le sérieux. Ce n’est pas facile d’être là, où on n’a pas été invité et, surtout, si on  a un autre schéma de pensées, une autre philosophie existentialiste et une autre façon de concevoir  et gérer la chose publique.Ca peut vous déranger car, ce pourrait être un problème pour vous et une solution pour  les autres, ceux-là mêmes qui les ont choisis pour être ici, parmi vous, investis ,par l’urne capricieuse qui vient de parler…..

Younes Zahachi
Mardi 28 Novembre 2017 - 19:13
Lu 191 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 14-08-2018.pdf
3.29 Mo - 13/08/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+