REFLEXION

EDITO :L’humanité algérienne n’a pas d’égale !

A toutes ces humanitaires de bas palier, qui cachent si mal tant de desseins inavoués et ciblent bien d’autres objectifs, en critiquant sévèrement les pouvoirs publics algériens de maltraiter les migrants subsahariens, l’Algérie vient de répondre encore une fois que son élan solidaire vers ces derniers, reste le mieux adapté et tend juste a les sauver de tant de misère, qu’ils affrontent quotidiennement.



Ces clandestins africains sont souvent la proie des groupes mafieux subsahariens sur place, notamment nigérians  qui les soumettent à tant de souffrances, dont le travail forcé dans la construction et l’agriculture à leurs comptes l’exploitation sexuelle pour les femmes, la mendicité forcée des enfants. Ces criminels n’hésitent pas à recourir à la torture et au meurtre pour ceux qui s’opposent.  D’autres malheureux, lors de  leur périlleux voyage à travers le désert du grand Sahara,  tombent sont sous le diktat des réseaux de passeurs armés,  qui leur extorquent parfois de l’argent ou leur demandent des rançons pour les libérer. Face a ce drame, l’Algérie n’a engagé que de multiples efforts pour  les sauver, elle n’a lésiné aucun moyen pour les aider pour privilégier un climat  de paix et de sécurité dans la région, et les défendre. Aujourd’hui, des milliers de migrants sains et saufs ont regagné leurs pays d’origine, grâce à la bonne gestion de ce phénomène que l’Algérie, depuis toujours, en tenant compte des conventions internationales et en collaboration avec les pays d’origine, et surtout en protégeant la dignité de ces migrants, et les défendant contre tous les criminels.

L.Ammar
Vendredi 27 Avril 2018 - 17:03
Lu 321 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma