REFLEXION

EDITO : L’Algérien voyageur



Nous sommes fascinés par le fait de voyager seul mais le cap est encore difficile à franchir. C'est flippant. Nous pensons qu'il y a là le moyen de se connecter plus facilement avec les autres, d'être entier et totalement disposé à s'oublier pour mieux expérimenter. Mais nous n'osons pas toujours. Nous vivons en effet une déconnexion connectée. Nous sommes loin, plongés dans une autre culture et parvenons à mettre de côté ce qui nous distrait, nous empêche de vivre pleinement l'instant, mais pas complètement. Comme un agent qui nous rappelle à l'ordre, notre téléphone vibre, sonne et nous ramène à lui, à son univers virtuel. Un mail de son boss et nous voilà de retour au bureau. Et de manière totalement spontanée, un moment d'ennui est comblé par sa présence même s'il s'agit juste de regarder les photos prises hier. Nous ne sommes pas seuls. Nous sommes contents de le parcourir et puis nous allons montrer que nous sommes heureux car dans le fond le bonheur c'est contagieux. C'est comme si on avait un trop plein de kiff qu'on voulait extérioriser. L'acte de partage n'est donc pas nécessairement une volonté pour rabaisser l'autre et l'enfoncer dans sa misérable condition. Au contraire. Dans nos rêves, les vacances ce sont des road-trips à quatre ou des aventures solitaires, un vrai besoin de partir, généralement assez loin, de découvrir et de ressentir. Dans les faits, c'est à peu près pareil, si on trouve une promo pas trop chère pour pouvoir le faire. Sinon, on reste au bled. On choisit sa destination en fonction de ses amis et de sa famille. Une fois que l'on a décidé de la destination et qu'on a booké les billets de train ou d'avion, il y a deux écoles d'organisation: ceux qui prévoient le strict minimum, éventuellement l'hôtel, et ceux qui pensent un programme à l'avance. La consultation des avis, des recommandations, du vécu de ceux qui étaient là-bas avant nous. Nous ne connaissons pas ces personnes mais nous avons foi en eux.

Rachid M.
Dimanche 24 Décembre 2017 - 18:25
Lu 229 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma