REFLEXION

EDITO : Ils sont contre la gratuité de soins !?



Encore une fois, la demande de la fin de la gratuité des soins fait ouvrir un débat chaud. Cette fois-ci, les instigateurs sont les fonctionnaires de la santé. Encore une fois, le débat sur la sacralité de cette gratuité est tronqué par une mauvaise foi et par une levée de boucliers syndicaux. Autre vérité importante à prendre en considération, les classes moyennes et aisées n'envoient que rarement leurs progénitures dans des établissements publics, quitte à se saigner. La raison en est toute simple: les soins qu'ils prodiguent ne sont plus adaptés à leurs exigences. Le débat qu’ils veulent donc ne focalise que sur la fin de la gratuité des soins, laissant de côté la réalité des Algériens pour qui, au quotidien, la prise en charge sanitaire, en général, n'est plus gratuite et ce, depuis quelques années! Les démunis savent que les soins n'ont de gratuité que le nom! Ainsi, à quoi servirait-il de perdre son temps à vouloir leur démontrer le contraire? En faisant de la fin de gratuité une fin en soi, les débatteurs tronquent un débat qui est vital pour le pays. Il est donc grand temps de respecter l'intelligence des Algériens et ne pas tomber dans un populisme primaire. On ne répétera jamais assez que les frais de soins existent déjà et sont imposés aux malades depuis deux décennies. Le véritable débat devrait s'axer sur la recherche d'une stratégie intelligente dont la finalité est de rendre à la santé publique la qualité qui était la sienne et dont ont bénéficié des générations, tout en l'adaptant aux exigences de la modernité et ne pas se contenter d'imposer des frais à des soins nécessaires. Il n’est pas envisageable que ces derniers aideraient à construire de nouveaux hôpitaux ou à entretenir les anciens mais certainement pas à améliorer la qualité des soins. Par le biais du civisme et la discipline que la qualité  reprendra son droit de cité dans les établissements de santé.

Rachid M.
Vendredi 9 Février 2018 - 17:58
Lu 240 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma