REFLEXION

EDITO : Heureusement que Sellal est là



Décidément,  c’est le Premier ministre, M. Abdelmalek Sellal, qui apaisera les esprits et répondra aux revendications des étudiants en pharmacie qui sont en grève depuis plus de deux mois, demandant l’augmentation du nombre de postes de résidanat dans les différentes spécialités pharmaceutiques et l'abrogation de la loi parue dans le journal officiel du 29 novembre 2009 de sorte à permettre aux pharmaciens d'obtenir le titre de docteur. Les étudiants revendiquent également la valorisation du pharmacien généraliste qui est toujours classé dans la catégorie 13 de la fonction publique. L’affaire de ces étudiants a, regrettablement, trop duré, ce qui nous pousse à poser la question sur ‘’l’inaction’’ du ministère de tutelle. Car, à première vue, les revendications des étudiants ne sont pas assez compliquées étant donné que la plupart sont d’ordre pédagogique. Alors, pourquoi, on fait appel à Sellal pour résoudre le problème. Il suffisait que le Ministre de l’enseignement supérieur, M. Tahar Hadjar, constitue une commission mixte avec les services du ministère du travail pour essayer de trouver une solution acceptable avec les délégués des étudiants. Mais, étrangement, M. Hadjar a fait la sourde oreille et a, vraisemblablement, misé sur la ‘’fatigue’’ des futurs pharmaciens. Sinon, comment expliquer ces deux mois de tergiversation. Le Premier ministre, M. Sellal, qui a, finalement, pris le dossier en main donnera, demain dimanche, toutes les réponses aux étudiants dont les délégués seront reçus en audience à son cabinet. Encore une fois, c’est M. Sellal qui est appelé à la rescousse pour résoudre des problèmes que les ministres de tutelle ont échoué à leur trouver une issue.  N’est-il pas temps de remplacer les ministres ayant failli à leurs missions ou c’est simplement un manque de prérogatives qui empêche ces ministres d’être plus efficaces. Demain, M. Sellal, devra laisser de côté plusieurs dossiers importants pour écouter les étudiants de Hadjar qui aurait d’autres préoccupations, partisane peut-être, qui sait ?   

Rachid M.
Vendredi 3 Février 2017 - 18:45
Lu 198 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma