REFLEXION

EDITO : Halte au business des cours de soutien !



Non, vous ne rêvez pas car ca  ne se passe que chez nous l’atteinte à l’éthique professionnelle est devenue banale ; la loi du plus fort veut s’imposer elle aussi ; la loi de la république, en s’en moque et c’est ce que tout le monde comprend. Vous avez compris car il s’agit du recours à la pratique des cours particuliers,  dispensés souvent par des enseignants grévistes. Pratique devenue une l'option généralisée, dont les « clients » à ces cours de soutien sont, surtout, les  élèves, futurs candidats aux examens du B.E.M et du baccalauréat.  Ces dernières années, ce phénomène notamment dans les villes et il faut souligner que les cours de soutien prennent de plus en plus de place dans le programme scolaire. Cela prouve aussi qu’il y a un manque de rigueur dans l’enseignement quotidien qui contraint presque tous les élèves à suivre ces cours. Mais alors qu’adviendra t-il des élèves de familles défavorisées qui ne peuvent pas payer ses cours de rattrapage ? Ils seront alors les premiers à être désavantagés et être exclus du système éducatif. Et puis, est-il logique de concevoir que l’Education Algérienne est tombée si bas qu’elle permette que des cours de soutien prennent de plus en plus de place dans le programme scolaire. Cela prouverait donc qu’il y a un manque de rigueur dans l’enseignement quotidien qui contraint, les élèves nantis à suivre ces cours que l’on peut considérer comme, indirectement imposés par les enseignants, dans un esprit de profit et de secours personnel pendant les grèves. Certains, les plus âgés et seniors se souviennent bien que, à l’origine, les cours de soutien doivent leur existence que pour venir en aides aux « seuls les élèves indigène, fils de pauvres ».Maintenant les choses on bien changé et les mentalités avec  en faisant de ce genre de cours un business dont usent et abusent enseignant grévistes et certaines écoles privées. Vivement que l’on se souvienne et que l’on  réactive l’application des dispositions de la Circulaire du mois d’Octobre 2013, interdisant les cours de soutien pour l’égalité des chances  entre tous les élèves de la république…

Younes Zahachi
Dimanche 11 Février 2018 - 18:40
Lu 213 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 14-08-2018.pdf
3.29 Mo - 13/08/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+