REFLEXION

EDITO : Crise d’incivisme…. !



Tout être sage considère que la pudeur et l’absence de vulgarité vont de pair, ce qui permet d’entretenir de bonnes relations avec autrui comme le prêche la religion Musulmane. Malheureusement, ce n’est pas le cas dans notre monde actuel, où les grossièretés se normalisent engendrant une gêne qui se transforme très souvent en dégoût pour la personne qui ne cesse de jurer et/ou dans certains cas blasphémer. Quant à la violence, c’est tout un autre problème, elle se banalise au point, où la plupart de nos jeunes porteraient peut-être sur eux des armes blanches, ce qui laisse à penser que l’agressivité verbale, et parfois physique sont devenues une voie privilégiée dans la recherche des solutions de conflits et règlements de compte. Les personnes frappées par ce genre de violence doivent souffrir deux fois : d’abord par le corps au moment de la violence, ensuite par le langage quand elles sont agressées verbalement et vulgairement. Un état de fait qui porte à croire que notre société traverse une crise d’incivisme sans pareille animée par certains individus malintentionnés dont le comportement néfaste provoque de grands stress angoissants atteignant souvent les limites du raisonnable, pourquoi pas du paroxysme. Une telle pagaille qui serait ingérable imposée à toute une société dont une partie s’égare progressivement ne peut –être, hélas que le fruit d’un résultat collectif issu d’un laissez-aller et d’un j’m’en foutisme conjugués, dont les conséquences probantes dérangent l’esprit de tout un chacun. Hélas des esprits assez acculés qui ne peuvent gouter au plaisir de la quiétude, ni espérer une vie assez prospère tant attendue, refusant toute violence et/ou agressivité tant bien verbale que physique de nature humaine ou autre au sens propre du mot, que ce soit sur un plan spirituel, matériel….. Tout ça laisse à penser que tous ces types de violences énumérées, ne sont pas des faits sociaux nouveaux puisqu’elles ont toujours existées à travers les temps. Seulement, dans l’actuel, cette crise d’incivisme figure parmi les priorités sociétales inquiétantes et assez préoccupantes qui ne cessent malheureusement de prendre de l’ampleur.    

Benyahia Adda
Mercredi 16 Août 2017 - 18:30
Lu 280 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 21-07-2019.pdf
3.69 Mo - 20/07/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+