REFLEXION

EDITO : Ces subventions qui profitent aux riches



Finalement, la levée du système des subventions ne se fera pas d’un seul  coup, mais après l’élaboration d’une cartographie des ménages, selon les  revenus des consommateurs et des régions, soulignant que les produits de  large consommation ne seront pas touchés. Il y a déjà eu une levée des subventions ayant touché les carburants,  mais le reste se fera de manière graduelle. Néanmoins, cela sera précédé  par une série de mesures, notamment sur le plan de la sensibilisation des consommateurs sur l’avènement d’un nouveau mode de consommation. La définition de ce mécanisme pose problème en l’absence d’identification actuellement précise et efficace des citoyens à faibles revenus. La mise en place demande du temps. C’est la raison pour laquelle le gouvernement a retardé la décision de supprimer les subventions sur ces produits en 2018, la reportant à plus tard. La constitution d’un groupe de travail, le début du travail d’évaluation et de réflexion sur le sujet, laisse penser que cette levée des subventions interviendra en 2019, voire en 2020. En clair, à cette échéance si le gouvernent met en pratique cette décision, les prix du pain, du lait, du sucre et de l’huile seront libres, c’est-à-dire qu’ils vont augmenter de façon importante. En compensation de ces hausses des prix, les ménages aux revenus modestes pourraient recevoir des aides financières de l’État. Dans ses arguments pour la suppression du soutien des prix, le gouvernement a fait valoir que cette situation produit un grand gaspillage de produits subventionnés, un détournement de ces produits vers les frontières. La situation financière actuellement difficile du pays, le poids important des subventions sur le budget de l’État expliquent ce passage aux actes. La crainte que cette décision puisse compromettre la paix sociale, voire entraîner des émeutes comme en Tunisie, a dissuadé depuis des années les gouvernements successifs en Algérie à mettre en œuvre cette décision.

 

Rachid M.
Vendredi 2 Février 2018 - 16:56
Lu 139 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma