REFLEXION

EDITO : C'était le temps de la répression féroce



La France n'aura pas déroger à la règle, célèbre déjà de par le passé carcérale inhumain à partir d'annales judiciaires expédientes, même pour ses citoyens, d'ou la fameuse affaire de Dreyfus qui fut jeté aux oubliettes dans un bagne, sur une île ou il fera l'expérience de l'injustice raciste, telle qu'elle a été employée vis-à-vis des Algériens durant plus d'un siècle de présence en Algérie. La France s'emploiera à asservir un peuple, pour arriver à ses fins elle construira des prisons et des bagnes à l'image de sa réputation carcérale que l'hystérographie Française relate dans ses annales. Elle poursuivra son œuvre réplique de ses prisons Françaises, par un système carcéral unique au monde et des plus ignominieux, illustré par ses prisons forteresses et son bagne tel que l'île du diable dans son instauration légendaire, hérité du temps pour servir d'exemple et que la logique humaine réprouve. L'histoire le retiendra, comme un point noir, qui ternira, à jamais l'image de ce pays des droits de l'homme, des libertés et de l'égalité. L'histoire de cette entité civilisée, s'est fourvoyée dans les actes et les atrocités, contre l'Algérien l'avilissant de manière à l'humilier. Revivre ce cauchemar qu'auront connu les hommes et le fait d'y penser demande du courage à des effigies d'un autre temps et de la maîtrise de l'esprit pour entendre ces survivants des prisons françaises est irréel et difficile à imaginer. C'est un vécu qui appel à un passé morbide, mais honore cette endurance et ce combat dans une période spécifique et sacrée pour ces hommes privés de liberté et au nom du sacrifice. "Il fallait lutter pour survivre à toutes les tortures, qui reviennent en permanence, selon une stratégie appliquée par les tortionnaires qui ne laissait rien au hasard, dans ce milieu carcéral, ou l'on subissait l'humiliation pour nous rabaisser, mais malgré cela il fallait résister. C'est dans cette perspective, que l'on peut se demander ce que l'on pouvait espérer de la politique qu'exerçait l'administration coloniale, dans les prisons.

Rachid M.
Lundi 24 Avril 2017 - 20:30
Lu 138 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-03-2019.pdf
3.27 Mo - 18/03/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+