REFLEXION

EDITO : À l’école de ‘’l’abrutisme’’



Les plus pauvres, les démunis, placeront - la mort dans l'âme - leurs enfants dans des écoles publiques où leurs gamins s'entasseront par plusieurs dizaines dans des salles de cours bruyantes, insalubres, où les enseignants  ’illettrés’’ ne sauront sur quel pied danser ni comment faire parvenir leur enseignement à ces pauvres à l'avenir incertain... dans le meilleur des cas. Dans le pire des cas, leurs enfants quitteront les bancs de ce qu'ils qualifieront peut-être, et à juste titre, de prison et se contenteront de leurs petits acquis "bricolés" pour s'en sortir. Un peu ou pas. Sans oublier nos enfants, absents de nos regards, que nous oublions souvent, qui traverseront - encore cette année - des kilomètres à pieds pour enfin s'écrouler de fatigue sur leurs manuels scolaires une fois arrivés à leurs lointaines destinations. Les plus tenaces s'accrocheront, les autres abandonneront ce supplice pour devenir bergers ou pour labourer des champs. D'autres encore deviendront les petites bonnes de nos grandes villes ou se marieront... très jeunes. Aujourd'hui, l'éducation est devenue un luxe et rares sont ceux qui en ont pleinement les moyens.  Bientôt, seuls les nantis pourront suivre le mouvement et le "reste" s'embourbera dans la médiocrité parce que son pays n'en a que faire de l'égalité des chances. Parce que oui, il faut l'intégrer, l'égalité des chances n'existe pas, et quand on est pauvre, il faut trimer doublement en espérant voir enfin une lueur, même timide, au bout de ce long tunnel plein d'embuches. Embuches semées par les mains de notre chère patrie et auxquelles il n'y a et il n'y aura que peu de "survivants". Aujourd'hui, nous assistons - impuissants - à la disparition progressive du savoir au profit de ‘’l'abrutisme’’  vers lequel migre volontairement l’Algérien, fuyant la réalité. Un ‘’abrutisme’’ par des médias et des écoles où les rôles se sont inversés.  Des enseignants ‘’illettrés’’, condamnant un peuple  à l'insuffisance.

Rachid M.
Mardi 22 Août 2017 - 19:30
Lu 368 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma