REFLEXION

EDITO : 2019 attise déjà les appétits !



A  quatorze mois de la prochaine élection présidentielle, la course vers le siège d’El Mouradia semble sonner pour certains  qui se bousculent déjà au devant des feux de la rampe. Parmi ce beau monde, trop de fantômes, écartés de la scène politique  pour les casseroles trainés, tentent de se refaire une virginité, d’autres ne se privent plus de déclarations fracassantes, juste pour briller après avoir été éteint par trop de scandales. Quant aux chefs de certains partis ‘’occasionnels’’, qui  ne se distinguent malheureusement que par la participation aux échéances électorales pour renflouer les caisses par le commerce si vil  des ‘’têtes de liste’’, ils n’hésitent plus à faire dans la surenchère  et le  tapage médiatique par des ‘’sorties’’ d’un déjà vu  qui lasse  par ses mesquineries. D’autres, tels des pantins actionnés à distance, font dans le cirque qui n’attirent plus personne, et même les bambins fatigués de voir  ces numéros joués et rejoués. Malheureusement, toute cette mise en scène  ne semble être animée que par la prochaine échéance électorale d’une importance capitale pour le pays, et tout parait bon pour ces opportunistes pour  être présents à la bataille, quitte à désinformer l’opinion publique, affubler, tricher, faire des pressions, provoquer des troubles, ameuter  le peuple ,  et manipuler les foules par l’intox, juste paraitre le meilleur, le Mahdi attendu, le sauveur  du pays. Par malheur, le brave peuple n’est plus dupe et n’avalera point de bobards, la patrie n’est pas en flammes et ne le sera jamais, elle se porte magnifiquement  selon les experts  et les analystes mondiaux, sa santé financière s’améliore malgré la  crise et la chute du prix pétrole qui remonte sur le cours mondial.  Cette bonne gouvernance, à ce jour et depuis vingt ans a été assurée par le Président Abdelaziz Bouteflika, qui a su magnifiquement éteindre le feu de fitna, remettre un pays que le chaos attendait au tournant, finir avec une dette qui étranglait l’économie nationale,   unir les rangs  des Algériens divisés par une haine sans raison et  replacer l’Algérie parmi le concert des nations…. Ce président ne mérite qu’un cinquième mandat, et qu’Allah  allonge  encore sa vie et tout  le reste mérite juste de se taire, au lieu  d’attiser tant d’appétits pour lui succéder !

L.Ammar
Mardi 6 Février 2018 - 18:21
Lu 259 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma